Home IMMIGRATION BURKINA FASO : Immigration clandestine en Europe : un projet contre...

BURKINA FASO : Immigration clandestine en Europe : un projet contre les idées reçues est lancé.

0
SHARE

Le Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF) et ses partenaires ont lancé, le 29 août 2017 à Ouagadougou, le projet « Lost dreams-verlorene träume-rêves perdus ».

Ledit projet, lancé au cours d’une conférence de presse, comporte une campagne de lutte contre les migrations irrégulières et une autre sur Facebook dénommée « No more death ».

Dans le cadre du projet, le CNJ-BF bénéficie du soutien du Réseau des Africains d’Allemagne (TANG) et du ministère allemand des Affaires étrangères. Dans son mot introductif, le président du CNJ-BF, Mamoudou Ouédraogo, s’est réjoui d’avoir trouvé une oreille attentive du côté de l’Allemagne pour mettre en place le projet bien que le Burkina ne soit pas jusque-là un gros pourvoyeur de migrants clandestins en Europe. Une sensibilisation sera menée pour des migrations légales dans le cadre du projet, a-t-il laissé entendre.

La présidente du TANG, Dr Sylvie Nantcha, a été plus explicite en faisant savoir, dans son discours contenant des anecdotes sur le triste sort de migrants africains en Allemagne et d’autres pays européens, que la sensibilisation en question va porter sur trois points. Il s’agit des risques et des dangers de la migration irrégulière, de la vie en Europe et des moyens légaux d’immigration. Avec ce projet, la présidente du TANG ne veut plus qu’un Africain immigre en Europe et une fois sur place dise qu’il « ne savait pas que c »était comme ça ».

Après les discours, la campagne Facebook « No more death » a été lancée. Une projection de séquences de films sur l’immigration clandestine a eu lieu avant la partie des questions-réponses.

Source : News.aouaga / Par Séni Dabo

SHARE