Home A LA UNE ÉTATS-UNIS / SÉNÉGAL: Azja Pryor NDiaye, la reine du fitness.

ÉTATS-UNIS / SÉNÉGAL: Azja Pryor NDiaye, la reine du fitness.

0
SHARE
Azja Pryor NDiaye et sa petite princesse.

Azja Pryor NDiaye est mère de 2 enfants, elle réside actuellement en Caroline du Sud. Elle est spécialiste de la nutrition et de fitness. Sa passion première est de lutter contre l’obésité pour permettre les mamans du monde entier d’avoir une condition physique et sportive qui leur permet de s’épanouir dans leur vie quotidien grâce au programme “Fit Mommy”. Ze-Africanews est allé à sa rencontrée.

Ze-Africanews.com: 1. Vous êtes une femme sportive, on peut même dire que le sport est une de vos raisons de vivre ? Expliquez-nous ?
Azja Pryor NDiaye: Croyez-le ou pas, je n’ai jamais été aussi sportive dans ma vie. C’est seulement ces 4 dernière années que j’ai complètement changé mon mode vie grâce à la nutrition et au fitness. A l’époque, je souffrais d’arthrite, une maladie auto-immune qui affectait les articulations et c’était souvent très pénible. Ainsi prendre la décision d’adopter un mode de vie plus saine était ma façon à moi de reprendre le contrôle de ma vie et de ma santé. Je savais que je ne voulais pas être dépendante des médicaments, pour vivre sans douleur, je me suis mise au sport. Peu de temps après cette décision cruciale, l’entreprise mondiale de nutrition “Herbalife” m’a appelée, j’ai ainsi rejoint une communauté incroyable, de personnes inspirantes, dynamiques qui suivaient des activités sportives et qui avaient également un régime nutritionnel incroyable. En rejoignant cette communauté, j’étais encore de plus en plus motivée. Je voulais être la meilleure physiquement, mentalement et émotionnellement. C’est là où est née ma passion pour la nutrition et le fitness

« Ma philosophie dans la vie, cest de vivre les choses par choix mais pas par hasard. Dieu nous a donné tout le pouvoir de choisir, il est donc temps que nous arrêtons de passer à côté de ce pouvoir. »

Vous pratiquez le yoga quotidiennement, quels sont les bénéfices que vous apporte cet exercice ?
J’ai commencé à pratiquer le yoga il y a un peu plus de 2 ans. J’ai commencé avec le “yoga Bikram”, qui se pratique dans une salle chauffée durant 90 minutes. Cette forme de yoga est très intense. Elle vous permet non seulement de vous défier physiquement, mais mentalement. La salle chauffée est bénéfique, car vous suez beaucoup, la sueur libère les toxines de votre corps et vous permet d’aller plus loin dans vos étirements. Je suis tombée amoureuse de cette forme de yoga car j’ai vu des améliorations dans les domaines de la flexibilité de mon corps et mes articulations qui avaient déjà été très affectées par mon arthrite. Quand je suis tombée enceinte, j’ai dû suspendre les cours, car c’était dangereux pour les femmes enceintes. Pendant ma grossesse, j’ai commencé à faire du “yoga prénatal”, plus doux, qui était différent du “yoga Bikram”. Physiquement, c’était beaucoup moins intense. Cependant, le yoga a cette vertue de calmer l’esprit. Grâce à cette activité, mon esprit est devenu calme et silencieux, et je suis en harmonie avec mon corps. Les bénéfices sont excellents quand on pratique le yoga. Là, présentement, je viens tout juste de revenir de mes cours, depuis l’accouchement de ma fille, j’ai repris quotidiennement.

Azja Pryor NDiaye au sommet de la montagne en plein inspiration.

Vous êtes expert en santé mental et physique, à quoi cela consiste-t-il ?
Si vous avez déjà entendu la phrase « La santé est la richesse« , alors sachez que ce sont des mots sur lesquels je vis au quotidien. Quel est l’utilité d’avoir d’une part beaucoup d’argents mais d’autre part, une mauvaise santé ? Il n’y a pas de plaisir à être malade et ne pas être bien. Je crois que les gens devraient s’intéresser à la façon de vivre leur vie la plus meilleure possible, mentalement, physiquement et émotionnellement. Beaucoup sont mal informés et peuvent penser qu’ils font des les bons choix, mais c’est le contraire. La connaissance est le pouvoir. Si quelqu’un a besoin d’aide pour vivre une vie saine, alors c’est là que j’interviens. Je donne aux gens l’information nécessaire pour faire des choix crédibles dans leurs objectifs  nutritionnels et de remise en forme physique.

Azja Pryor NDiaye durant un moment de bonheur de sa vie.

Durant votre grossesse, vous étiez une femme très sportive comme avant votre grossesse comment viviez-vous ces moments de bonheur ? Qu’est-ce que le sport vous a apporté dans ces moments d’intimité avec votre bébé ?
J’étais déjà vraiment active avant d’être enceinte. Chaque semaine, je faisais de la randonnée, du yoga, des cours de boxe, des séances d’entraînements sur les escaliers et à la maison. Donc, quand j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai eu l’approbation de mon médecin pour continuer mes activités physiques. J’ai continué tous mes séances d’entraînements, à l’exception du kick boxing jusqu’à mes 8 mois et demi de grossesse. Rester active était l’une des meilleures choses que j’ai pu faire durant cette merveilleuse période de ma vie. J’ai eu une grossesse merveilleuse et épanouie. J’ai également pris le temps d’immortaliser chaque instant de ce voyage unique que je pourrais partager avec ma fille quand elle sera assez grande. Aujourd’hui, elle a 4 mois, elle est saine, forte et super active.

Maintenant, voilà seulement 4 mois que vous avez donné naissance à votre petite princesse, comment vous vivez le fait d’être maman une deuxième fois en étant une femme dynamique et très sportive ?
Avant et après ma grossesse, je travaillais à la maison jusqu’à la naissance ma fille. Une partie de mon travail consiste à motiver mes clients à faire de l’exercice physique, et à faire attention à ce qu’ils mangaient, à leur alimentation, des principes que je respecte personnelle dans ma propre vie. Mon deuxième enfant est là depuis seulement 4 mois, et j’étais consciente déjà qu’il fallait avoir une vie équilibré c’est à dire allier ma vie de maman et mes séances d’entraînements bien sûr toujours avec l’accord de mon médecin. Il y a tant de femmes qui disent que je les ai beaucoup inspirées durant et après ma grossesse. Elles ont arrêté de se dire qu’elles n’y arrivaient pas, elle n’avaient plus d’excuses pour faire du sport. Et cela me réconforte de voir les ondes positives que je distille autour de moi ou ailleurs. Ma passion consiste ainsi à aider les gens à vivre une vie plus saine possible. Je suis loin d’être parfaite, mais je fais de mon mieux pour pratiquer de l’exercice physique chaque fois que je peux, la plupart du temps avec ou sans ma fille.

Azja Pryor NDiaye, la plus sportive des mamans.

A quoi consiste le concept «Train Like a Pro Contest » ?
Il y a un mois, on m’a demandée de participer à un concours organisé par une franchise populaire appelée Massage Envy. Le concours s’appelle “Train Like a Pro contest”. 12 concurrents moi y compris, qui sont des athlètes sont en compétition pour gagner le prix. Chaque concurrent s’est fixé un objectif individuel et travaille dur chaque année pour atteindre son but. Massage Envy offre maintenant un nouveau service dans ses établissements appelés Total Stretch. Chaque semaine, j’y vais pour une session totale de Stretch pour m’approcher de plus en plus de mon objectif qui est de maîtriser une pose de yoga difficile appelée pose “King Pigeon”. Avec le soutien de mes coachs, je suis arrivée au second tour du concours. Mais j’ai besoin de votes de tous les jours, car chaque semaine, un concurrent est éliminé de la compétition. Mon but est de ne pas seulement gagner la compétition, mais montrer aux autres mamans (et papas) jusqu’où nous pouvons aller lorsque nous sommes déterminés et lorsque nous nous lançons des défis.

C’est quoi votre philosophie de la vie ?
Ma philosophie dans la vie, c’est de vivre les choses par choix mais pas par hasard, car comme dit le proverbe, “Il n’y a pas de hasard, il y a que des rendez-vous”. Dieu nous a donné le pouvoir de choisir, il est donc temps, que nous arrêtons de passer à côté de ce pouvoir.

Azja Pryor NDiaye à la plage.

La famille, c’est important selon vous ? Pourquoi ?
La famille est incroyablement importante pour moi. Dieu est en premier et ma famille est en deuxième position sur la ligne de ma vie. Ma famille est ma raison de me surpasser et de vouloir être la meilleure dans tout ce que je fais. Je veux être là pour voir mes enfants et vivre heureux. Je ne voudrais jamais être un fardeau pour eux. Je leurs dis toujours que j’aimerais faire de la randonnée avec eux et avec mes petits-enfants quand j’aurais 80 ans. Mon fiancé, Chérif A NDiaye, est une véritable bénédiction dans ma vie. Il n’est pas seulement mon conjoint, mais mon partenaire dans la vie. Ensemble, nous construisons une vie merveilleuse où nous sommes heureux et accomplis et capable de voyager dans le monde en inspirant les autres.

Azja Pryor NDiaye avec son coach pour la vie Chérif A NDiaye.

Quels conseils donneriez-vous à une femme qui souhaite suivre le même parcours que vous ?
Toute femme qui me considère comme une source d’inspiration et souhaite suivre un chemin semblable, je ferais en sorte qu’elle sache que chaque voyage est unique. Dieu nous a mis sur terre avec une mission et un objectif singulier. Je suis forte et unique à ma manière, elles sont fortes et uniques par elles-mêmes. Mon voyage consiste à aider les gens à vivre des vies plus sainement et à les informer sur la façon de se battre contre les maladies que nous pouvons éviter grâce à une bonne nutrition et à une bonne pratique d’une activité physique. Pour être un véritable pivot d’un mode de vie saine, il faut le vivre de la manière la plus authentique possible. Je vois de nombreuses personnes populaires sur les réseaux sociaux qui préfèrent prendre des raccourcis en allant dans des cabinets de chirurgie pour des interventions qui donnent une fausse définition de la réalité physique. Je trouve que ce n’est pas honnête pour soi-même de montrer une fausse image et de donner de faux espoirs aux personnes alors que ce n’est pas naturel. Tout cela pour dire qu’il est important d’être authentique avant tout. Il faut être respectueux envers les personnes parfois vulnérables et qui ont besoin d’être rassurées et avoir confiance.

Avez-vous un message à lancer ?
J’espère que le message que je peux lancer au monde, est avant tout, ma façon de vivre sainement et sportivement. Par ailleurs, il est important de savoir que la vie est une question de choix et chaque choix a une conséquence. Nous avons tous le choix de prendre le contrôle de notre vie. Bien qu’il y ait beaucoup de choses dans la vie sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle, il y a, cependant, beaucoup d’autres choses sur lesquelles nous avons le contrôle. Nous pouvons contrôler ce que nous mangeons par exemple. Si nous voyons que certaines maladies, telles que l’hypertension artérielle, le cholestérol ou le diabète, évoluent au sien de nos familles, nous savons ainsi que nous devons travailler 10 fois plus pour les empêcher de nous envahir, plutôt que de les accepter et de ne rien faire. Encore une fois, chaque personne est unique, chaque personne a un voyage unique dans ce monde et qu’au final, nous pouvons nous sentir bien que si nous faisons de notre mieux.

Scéance de yoga sur la plage : 

Pour soutenir son travail et sa passion, cliquer sur ce lien pour faire votre vote :  HERE

 

SHARE