Home SOCIÉTÉ FRANCE : Une pétition lancée pour alerter les autorités sur les « harcèlements »...

FRANCE : Une pétition lancée pour alerter les autorités sur les « harcèlements » subis par la famille d’Aïssatou.

0
SHARE
Aïssatou brusquement sortie de la vie après six semaines de coma suite à des blessures mortel de la part son ex-compagnon.

La petition :

Le 30 octobre 2016, Aïssatou Sow, francaise d’origine sénégalo-béninoise, alors âgée de 21 ans, décède sous les coups de son ex compagnon. La colère, la tristesse et l’incompréhension ont alors régné en France et au-delà, son nom ayant même été apposé sur des abris de bus parisiens pour dénoncer les violences faites aux femmes.

Comment le criminel, déjà condamné pour des faits de violence et récidiviste, avait pu être remis en liberté, comment aucune mesure d’éloignement n’avait pu lui être imposée ?

Une marche blanche avait réuni près de 600 personnes pour dénoncer ces violences faites aux femmes, pour Aïssatou, et pour toutes les autres, pour qu’un jour, cela cesse.

Un collectif, #plusjamaisça, a vu le jour après cette marche, afin de sensibiliser et d’informer les jeunes générations, mais aussi afin d’aider les victimes.

Jusqu’à présent, le cas de l’assassin d’Aïssatou n’avait pas été évoqué par le collectif, pour des raisons évidentes.

Pourtant, l’homme, originaire de Limeil-Brévannes, mis en détention provisoire à la prison de Fresnes, semble n’avoir en rien pris conscience de son acte et publie sur son compte Facebook des photos qui portent atteinte à la mémoire d’Aïssatou.

Il menace les amies proches de la jeune femme et insulte la juge d’instruction, sans qu’à aucun moment, rien ne soit entrepris pour le stopper dans ses actes insultants et irrévérencieux.

Nous demandons que ses publications sur les réseaux sociaux soient stoppées par l’administration pénitencière, que son portable lui soit retiré, et que le harcèlement sexiste, moral et psychologique dont il fait preuve à l’égard des proches d’Aiïssatou soit pris en compte et condamné rapidement.

Dans l’attente de son jugement, la famille et les proches amies d’Aïssatou ne devraient pas avoir à subir de telles ignominies de la part de celui qui a tué cette jeune femme.

Le ministre de la justice et le directeur de la prison de Fresnes doivent prendre leurs responsabilités. Il faut que cela cesse, Plus Jamais ça!

Cette pétition sera remise à:
Ministre de la Justice
Directeur du centre penitencier de Fresnes

La vidéo de la pétition à signer :
Je suis Noël AGOSSA, oncle d’Aïssatou SOW. Je lance cette pétition pour alerter au sujet d’harcèlements que ma famille et les proches de ma défunte nièce subissons depuis quelques semaines, de la part du meurtrier d’Aïssatou.

SHARE