Home A LA UNE SENEGAL : Les étudiants réclament leur bac.

SENEGAL : Les étudiants réclament leur bac.

0
SHARE
©Fatou Warkha Sambe

La rencontre du mouvement “Office rend-moi mon bac” s’est tenue samedi 17 juin 2017 à la faculté des Sciences et Techniques de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Au Sénégal, il y a réussir son baccalauréat, et, ensuite, retirer le diplôme, difficile de savoir le plus dure entre les deux. Ils sont nombreux les bacheliers qui peinent à récupérer leur diplôme. Ces derniers réclament une accélération de la procédure de retrait qui est devenue un parcours du combat. Ils demandent ainsi : «A tous les bacheliers qui n’ont pas encore pu retirer leur baccalauréat de rejoindre le mouvement et de venir combattre pour que leur diplôme leur soit délivré à temps et en heure ».

Le mouvement demande, en effet, à l’Office du baccalauréat de leur restituer leur diplôme dans l’immédiat surtout pour les nouveaux bacheliers. Selon les membres du mouvement, il y aurait un deal qui existerait entre l’Office du Baccalauréat et Africatel, un centre d’appel qui donne les rendez-vous aux étudiants. Toujours selon eux, ce qui est injuste c’est le fait payer 1000 franc CFA  pour ceux qui habitent à Dakar, la capitale, et 1300 francs CFA pour ceux qui résident dans les régions et le coût de 4 unités à cette agence pour acquérir ce sésame afin de pouvoir passer des concours. Face à cette injustice, ils pensent que  l’Office et Africatel continuent déloyalement à soutirer de l’argent aux étudiants qui sont déjà pauvres.

©Fatou Warkha Sambe

Djiby Sakho, élève-ingénieur en énergétique à l’université Cergy de Paris, n’a toujours pas réussi à récupérer son diplôme, il déplore la lenteur de l’office du Baccalauréat. «Le phénomène a pris de l’ampleur au Sénégal», dit-il avant d’ajouter que la situation ne doit pas être tut «Tout le monde est au courant que ça ne va pas. Après le bac, on te délivre une attestation provisoire de 2 ans. Après l’expiration, tu dois aller la redéposer pour obtenir une attestation spéciale. Et cela prend trop de temps. Et parfois, tu peux même ne pas la recevoir.». Enfin lui aussi comme les membres du mouvement, se demande pourquoi appeler Africatel avant pour prendre un rendez-vous. Ne comprenant pas cette dépense inutile pour récupérer simplement leur diplôme, il demande lui aussi aux anciens et nouveaux bacheliers de venir les soutenir, dans ce combat.

Oumar Dramé est doctorant au département de physique, lui, va encore plus loin : « Nous jugeons nécessaire de délivrer les diplômes du baccalauréat immédiatement aprés l’obtention  en commençant par la génération de 2017. Rien ne sert d’attendre deux ans et ensuite être contraint d’appeler Afritel en payant de notre poche pour quelque chose qui nous appartient.» a-t-il déclaré.

« Nous ne ciblons ni l’Office du Bac ni son Directeur, mais plutôt la lenteur du système. Chaque jour, plus de 100 personnes souffrent devant les portes de l’Office pour avoir une attestation.» a expliqué le mouvement «Office, rends-moi mon bac».

L’organisation estudiantine précise qu’un sit-in sera organisé le 02 juillet 2017 prochain, devant le hall de l’Office du Baccalauréat.

 

SHARE