Home BREAKING NEWS SENEGAL : Fuite du Bac : les politiques s’expriment.

SENEGAL : Fuite du Bac : les politiques s’expriment.

0
SHARE

Un tollé généralisé s’est installé dans le pays depuis mercredi 5 juillet 2017. En cause, les fuites des épreuves du bac. Les candidats sont en ligne de mire, ils ont été les premiers à crier leur désarroi. Aujourd’hui, c’est autour des personnalités politiques de dénoncer le laxisme de l’office du bac.

Pour Doudou Wade du PDS, le parti démocratique sénégalais, il faudrait d’abord cherchait à savoir s’il s’agit d’une fuite ou d’un fraude. “Au lieu de discréditée le bac, il vaut mieux le refaire. Cela a un coût certes, mais quel que soit le coût, cela en vaut la peine” a-t-il déclaré.

« Ce que l’Etat doit faire le plus rapidement, c’est d’ouvrir une enquête équitable. Je ne connais pas celui qui est à l’origine de cette pratique mais il a fait un grand délit. »

Abdoulaye Wilane, le porte parole du PS, le parti socialiste a demandé qu’une enquête soit faite : “Il faut arrêter le processus pour refaire l’intégralité du bac. Ce qui ce passe ne reflète que des maux de notre société. Je compatis à la déception des travailleurs de l’Office du bac car j’ose croire qu’ils ne sont pas les responsables. Ce que l’Etat doit faire le plus rapidement, c’est d’ouvrir une enquête équitable. Je ne connais pas celui qui est à l’origine de cette pratique mais il a fait un grand délit. Je compatis à la souffrance des parents d’élèves et des élèves car 9 mois d’études n’est pas une chose facile.”.

Abdou Mbaw de l’APR quand a lui, rejette tout sur le dos du directeur de l’office du bac selon lui : “ Le principal responsable c’est le directeur de l’office du bac. Il doit prendre ses responsabilités “. Il propose ainsi une enquête impartiale par rapport à cette affaire sans complaisance. Pour lui “cette année est l’année la plus paisible. Cela doit choquer tous les sénégalais. La crédibilité du système est remise en cause. Nous devons annuler la Bac. Je fais appel au président de la république et au gouvernement pour que toutes les responsabilités soient prises.”.

Cependant, Babou Diakhamé, le directeur de l’office du bac tant décrié, a assuré que le bac ne sera pas annulé lors de sa conférence de presse suite à l’annulation des épreuves de francais. Il a également affirmé que les épreuves de Français et d’Histoire et de géographie sont déjà programmés de nouveau lundi prochain. .

SHARE