Home A LA UNE SENEGAL : Madi Seydi, femme politiquement engagée et passionnée de digital.

SENEGAL : Madi Seydi, femme politiquement engagée et passionnée de digital.

0
SHARE

La franco-sénégalaise Madi Seydi est consultante en communication et stratégie, elle est passionnée par les enjeux de l’innovation et du digital. Par ailleurs, elle a toujours été une femme engagée, d’abord sur le plan politique car elle pense que la politique est un réel levier pour agir. C’est tout naturellement qu’elle investit le champ de la politique pour porter les idées et les valeurs qui permettront la construction d’une société juste. L’une des idées qui lui est très chère est de donner aux citoyens les moyens de leur émancipation et plus particulièrement aux femmes. Elle est une militante de l’Empowerment pour créer les conditions de l’autonomie des femmes. Face aux nombreuses études qui démontrent le rôle moteur des femmes notamment dans les économies africaines, il a été important pour Madi Seydi d’accompagner et d’amplifier le mouvement en donnant aux femmes davantage de clés et moyens. Enfin, le digital est selon elle, un des moyens effectifs pour l’émancipation. La rédaction de Ze-Africanews est allée à sa rencontre.

Ze-Africanews : Vous avez assisté aux Afrobytes à Paris le 9 juin 2017 dernier, pouvez-vous nous dire ce dont il s’agit ?

Madi Seydi : Afrobytes est un réel Hub pour la Tech africaine. Cet événement incontournable pour les entrepreneurs, dirigeants, startups ou investisseurs réunit à Paris ceux qui aiment la Tech et qui ont compris que l’Afrique jouera sa partition dans la nouvelle économie. A cette occasion, les co-fondateurs d’Afrobytes que sont Haweya Mohamed et Ammin Youssouf ont réuni l’ensemble de l’écosystème de la Tech et de l’industrie africaine et les potentiels investisseurs ou acteurs de l‘économie française pour explorer ensemble les opportunités de business. Pendant 2 jours se sont succédés plénières, workshops et Networking lors desquels on a pu (re)découvrir l’Afrique en marche vers le Futur, l’Afrique qui crée, construit, invente et va à la conquête des marchés internationaux. Vous l’aurez compris Afrobytes est une réelle bouffée d’oxygène, la rencontre qui manquait ici à Paris lors de laquelle les africains eux même parlent de l’Afrique, de ses réussites, ses échecs (car oui, l’échec fait partie du parcours d’entrepreneurs), et où ils se réapproprient leurs histoires et leurs destinées pour construire le Futur.

Ze-Africanews : Les Afrobytes étaient à leur deuxième édition, pourquoi Afrobytes ?

Madi Seydi : Il s’agissait bien de la deuxième édition et de ma seconde participation. A cette question, les organisateurs seraient les mieux placés pour répondre. Néanmoins je peux vous dire ma perception de l’événement. Je pense qu’il répond à un constat simple : tous s’accordent à dire que l’Afrique est magique ! Qu’elle regorge d’opportunités et que l’avenir s’y jouera. Mais la question est de savoir qui seront les acteurs ? Afrobytes est sans doute née du constat qu’il appartenait aux africains d’écrire leur Story Telling et d’en être les acteurs principaux. Et pour cela, quoi de mieux que de permettre aux leaders africains du monde de l’économie, de l’industrie, de la technologie, ou encore aux universitaires, aux créateurs en somme à tous ceux qui font l’Afrique de se réunir pour échanger, réfléchir ensemble et construire ? Afrobytes est une réelle opportunité pour l’Afrique et les africains de créer et faire grandir leurs business.

Ze-Africanews : Vous avez participé au Networking des Femmes entrepreneurs dans le cadre de cette rencontre, quels sont les axes qui y ont été développés, débattus ?

Madi Seydi : J’ai effectivement participé aux Networking des Femmes entrepreneurs. Une occasion de nous rencontrer en groupe restreint pour se connaître et présenter nos projets et ambitions dans un cadre plus détendu et moins formel. Nous nous sommes notamment posées la question de savoir comment exploiter au mieux nos expertises respectives au service du groupe. Car nous croyons en la force de la mutualisation des compétences pour construire. Nous avons également évoqué différents projets s’appuyant sur la Tech pour valoriser le leadership et l’entreprenariat des femmes de la Diaspora et en Afrique. De beaux projets, des idées, des compétences, de grandes ambitions autant d’ingrédients pour que ce rendez-vous débouche sur d’autres initiatives. Follow us…

Ze-Africanews : Que pourrait apporter Afrobytes au continent africain et à sa jeunesse dynamique ?

Madi Seydi : Les rencontres comme Afrobytes sont de réelles opportunités en matière de réseaux et de business. En effet, l’Afrique est représentée d’Ouest en Est et du Nord au Sud, on peut ainsi appréhender les différentes cultures de business et créer des opportunités de collaborations. Le lieu, l’ambiance, l’ambition même de l’événement s’y prêtent. Abrobytes est donc un réel marché d’opportunités à saisir. Pour ce qui est de la jeunesse africaine, je suis de celles qui croient profondément à la culture de l’exemple. Bénéficier du témoignage, de l’expérience d’autres africains qui ont osé, se sont lancé et sont en face de réussir ou ont réussi ne peut qu’être qu’un booster pour notre jeunesse. Je pense à des personnalités comme Kabirou Mbodje, PDG de Wari ou encore à Njoki Gichinga, Directrice des partenariats et des ventes de iHub au Kenya, Sisi Jonshon de FashionTech, Fatoumata Ba de Jumia, Andrew Fassnidge de Appsafrica et tellement d’autres, qui nous ont fait l’honneur de leur présence et auxquels nous avons pu poser nos questions. Notre époque nous montre quotidiennement les limites de l’action des Etats, il appartient donc aux citoyens, aux jeunes, de saisir les opportunités et créer les conditions de leur émancipation. La nouvelle économie regorge de ces opportunités et Afrobytes agit comme pont entre l’Afrique et l’Europe pour permettre à chacun de les saisir et grandir. A mon sens, Afrobytes est donc accélérateur pour la Diaspora et jeunesse africaine pour le développement de l’Afrique !

SHARE