Home AGRICULTURE SENEGAL : Pénurie de poulets annoncée, le Ministère de l’élevage en alerte...

SENEGAL : Pénurie de poulets annoncée, le Ministère de l’élevage en alerte !

0
SHARE

La fête d’Aïd El Fitr communément appelée Korité au Sénégal marque la fin du mois béni du ramadan, 30 jours de jeûn et d’abstinence. A l’occasion de cette fête, le poulet qui est la viande préférée des sénégalaise est très recherché pour la célébration. Même si la consommation de cette volaille n’est pas dictée par le saint Coran, elle reste fortement ancrée dans la culture du pays de la Téranga. Ce qui explique qu’à l’approche de chaque Korité, la population craint une pénurie de poulets.

Face à cette situation, le ministère de l’elevage dirigé par Aminata Mbengue Ndiaye par le biais de l’interprofession Avicole du sénégal (IPAS)  a fait face à la presse mardi 20 juin 2017 à Dakar. Son objectif : assurer aux foyers sénégalais un approvisionnement suffisant en poulets.

Ahmedou Mouctar Mbodj président de cette structure, a déclaré : « Plus de 10 millions de poussins de chair sont déjà disponible sur le marché national.». Ainsi, un grand effort a été déployé par le ministère afin de répondre à la demande de la population à l’occasion de la fête de l’Aïd El Fitr.

Il a également affirmé qu’entre le mois d’avril et mai, les acteurs de la filière avicole ont inondé le marché de poussins et par rapport à la durée de maturité de ces derniers, on peut déjà, sans crainte, affirmer que la fête de la Korité sera belle car une pénurie de poulets pourrait être évitée. Cette prouesse a été possible grâce à l’appui de ministère de tutelle. Toujours selon Ahmedou Mouctar Mbodj : « Plus de 4 millions de poulets sont sur le marché contrairement à l’année précédente où on était en 9 millions de poulets au total. ».

« Il n’y a pas beaucoup de poulets par rapport à l’année passée. Si la situation persiste, il y a de forte chance de voir les prix augmenter de nouveau.».

Cette annonce du ministère ne semble, toutefois, pas rassurer les sénégalais car au marché Zink de Pikine par exemple, à la place des marchands de volailles, Mody faye vendeur de poulets s’inquiète : « Il y a de force chance pour qu’il ait une pénurie car les poulets sont trop chers et introuvables” avant de rajouter : « Le prix en gros a augmenté de 50 pour cent.».  Fanta, une dame qui a la trentaine, trouvée sur les lieux, nous affirme : “ Il n’y a pas beaucoup de poulets par rapport à l’année passée. Si la situation persiste,  il y a de forte chance de voir les prix augmenter de nouveau.».

A quelques jours de la Korité, les prix tournent autour de 2500 francs CFA pour les poulets de chair et 2000 franc CFA pour le poulet local.

 

SHARE