Home PORTRAIT SENEGAL : Seydina Omar SENE (entrepreneur) : « le chômage est un...

SENEGAL : Seydina Omar SENE (entrepreneur) : « le chômage est un état d’esprit ».

0
SHARE

Il se voit déjà comme un Serial Entrepreneur avec à son actif des projets en cours de création. Seydina Omar SENE (Seydina Oumar BenKhatab Sene), âgé de 29 ans est originaire de Diofior dans la région de Fatick.  Depuis son jeune âge, il nourrit l’ambition de devenir chef d’entreprise, grand entrepreneur comme son défunt père. Aujourd’hui, il a sa marque de vêtements : OUMAR. Et est l’initiateur de la SINE FASHION WEEK.

Après son Bac Littéraire, il s’est inscrit au Département d’Histoire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où il intégra très tôt les mouvements estudiantins pour le développement de sa localité.

Animé par le désir d’entreprendre, il abandonne son Master 2 en 2016 à quelques mois de sa soutenance pour des raisons personnelles pour lancer son entreprise OUMAR GROUP spécialisée dans la Communication par l’Objet, de l’accueil événementiel et de la Confection à travers une marque de vêtement alliant tradition et modernité « OUMAR ». Son objectif dans la vie est de faire de OUMAR une marque africaine, voire internationale dépassant les clivages et la conception que les gens ont de l’Afrique. En un mot pour lui « Le made In Africa » est une conception bien présente et réelle pour le développement du continent. Au-delà de la marque il fait de la  confection de tenue de services pour les particuliers, entreprises et  instituts de formation.

En plus de sa société il est un adepte de la mode et du Design. C’est à partir de ce concept qu’il lança le SINE FASHION WEEK en décembre 2017. Un défilé de mode qui a pour objectif de valoriser la culture de son terroir et promouvoir le tourisme à travers la mode.

Dans cette stratégie de développement de sa localité, il va bientôt lancer sa FOUNDOS « Fondation Oumar pour la Santé » avec pour objectif de venir en aide matériellement et financièrement aux structures de santé et personnes démunis.

Pour lui le chômage est un état d’esprit et l’Etat ne peut garantir l’emploi à toute la jeunesse sénégalaise.

SHARE