Home FOOTBALL SENEGAL : Stade Demba Diop : de l’horreur de la Mort des...

SENEGAL : Stade Demba Diop : de l’horreur de la Mort des fils de Mbour.

0
SHARE

Un drame s’est produit samedi 15 juillet 2017 au stade Demba Diop lors de la finale de la ligue qui a opposé l’équipe d’Uso de Ouakam et celle du Stade de Mbour, soldé par un lourd bilan de 102 blessés et 8 morts tous du côté des supporters mbourois.

Tout est parti d’un jet de pierres de la part des supporters de Ouakam. Ceux de l’équipe de Mbour ont voulu se sauver et se sont malheureusement tous dirigés vers la même direction. Ils se sont retrouvés sur l’aile droite de la tribune. Ce surpoids a subitement provoqué l’effondrement d’un mur et a causé la mort de 7 garçons et une fille et de nombreux blessés.

Pour rappel, ce stade a été construit en 1903 pour abriter les Jeux de l’Amitié, ce qui lui a valu en premier lieu, le nom de “Stade de l’Amitié”. Demba Diop qui était à l’époque ministre de sport, y avait prononcé le discours d’ouverture lors de l’inauguration. Après sa mort, le stade a été naturellement rebaptisé en son nom pour lui rendre hommage. 50 ans après, certains estiment que ce lieu de vie sportif devrait être réhabilité voire reconstruite à cause de sa vétusté.

Depuis le drame, c’est la chasse à la recherche de coupables du côté du gouvernement. Dans la société civile, si les uns pointent du doigt le nombre insuffisant des forces de l’ordre présents lors de cette finale, les autres dénoncent l’indiscipline de la population et leur non respect des règles de sécurité. La police quand à elle, accuse les supporters de Ouakam qui ont manifesté une violence et une indiscipline manifeste que des images amateurs ont pu montrées dans les réseaux sociaux. Réaction immédiate de Federation senegalaise de football, cette dernière a suspendu l’Uso Ouakam à titre provisoire.

Suite au drame, à travers un communiqué de presse, le collectif « les 1000 jeunes volontaires.» de Khalifa Sylla et dirigé par Bassirou Sambe, ont présenté leurs sincères condoléances aux familles éplorées et ont également souhaité un prompt rétablissement aux blessés. «L’Etat doit mener une enquête sérieuse et sanctionner sévèrement les fautifs à la mesure de leurs forfaits.», a déclaré le collectif. Dans un élan de compassion et de solidarité, ce dernier a décidé d’organiser un don du sang et appelle tous ses membres ainsi que tous les sénégalais à se joindre à eux le Jeudi 17 Juillet 2017 au CNTS à partir de 9H00.

SHARE