Home INTERNET TOGO : Pour un nouveau Plan stratégique pour le développement des Technologies...

TOGO : Pour un nouveau Plan stratégique pour le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

0
SHARE

Les autorités togolaises veulent doter le pays d’un nouveau Plan stratégique pour le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la période de 2018 à 2022.

L’objectif du gouvernement togolaise est de couvrir l’ensemble des réseaux du pays de connexion Internet haut débit. Son but : permettre chaque citoyen d’être à 5 km d’un point Internet haut débit à l’horizon 2022.

La vision gouvernementale est de couvrir le pays avec la connexion Internet, de manière à ce que tous les Togolais ne soient pas à plus de 5 km d’un point Internet haut débit à l’horizon 2022.

Pour faire du Togo un hub technologique d’ici à 2030, il est question pour le pays « d’investir pleinement dans les TIC, en modernisant les outils des secteurs d’activités économique » selon la ministre togolaise des Postes et de l’Economie numérique Cina Lawson.

A noter que la réforme du cadre réglementaire et le renforcement de la régulation, la dynamisation des marchés, le développement des infrastructures et le renforcement de l’utilisation des TIC par la population ont été et restent les grands axes de la politique gouvernementale sur la période de 2011 à 2015.

« La nouvelle politique sectorielle en cours d’élaboration a vocation à préciser les orientations et la stratégie qui permettront au ministère de réaliser l’objectif fixé. Elle vise à la fois le développement du secteur des TIC et les effets induits des TIC sur l’ensemble des autres secteurs de l’économie, et notamment la santé, l’éducation, l’agriculture, la fourniture des services de l’administration publique pour le développement économique et social du pays », a ajouté Cina Lawson.

Enfin, il s’agira désormais pour le gouvernement de rapprocher davantage les TIC des usagers, afin de promouvoir une réelle économie numérique dans le pays les quatres prochaines années

SHARE