Home AFRIQUE CENTRALE ANGOLA : Luanda dit non aux Observateurs de l’Union Européenne.

ANGOLA : Luanda dit non aux Observateurs de l’Union Européenne.

0
SHARE
Le président José Eduardo dos Santos ©IMatin

L’Union Européenne a annoncé ce vendredi 28 juillet que ses observateurs ne se rendront pas aux prochaines élections angolaises. En cause, l’impossibilité à trouver un accord avec les autorités locales quant à leur mission.

Sans accord avec Luanda, l’Union Européenne a annoncé qu’elle n’enverra pas d’observateurs pour les présidentielles d’août prochain en Angola. En lieu et place de l’équipe initiale, la mission d’observation devrait être composée de cinq membres au plus.

« Les observateurs de l’UE, des « donneurs de leçon »

En effet, comme l’UE l’a indiqué dans un communiqué paru ce vendredi 28 juillet, les deux parties ne sont pas parvenu à un accord satisfaisant. Entre autres, l’UE demandait un accès à l’ensemble du territoire national pour une observation complète du processus. Les autorités locales ont refusé de satisfaire aux demandes européennes. Par conséquent, l’UE a choisi d’envoyer une équipe réduite au strict minimum. Toutefois, cette dernière ne pourra fournir des informations approfondies sur le déroulement des élections.

Le Ministre angolais des Affaires Étrangères, Georges Chicoty, a fait savoir que l’Angola ne se laissera pas dicter une conduite à tenir. « Aucune organisation internationale n’a imposé les conditions d’observation des élections. Seule l’UE, lorsqu’elle a été invitée à envoyer des observateurs a suggéré la signature d’un mémorandum d’accord”, a-t-il déclaré.

Les élections présidentielles auront lieu le 23 août prochain. Le Président José Eduardo dos Santos laissera sa place à son successeur, après 38 années à la tête du pays. Pour autant, il demeurera président du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA).

Source : Africapostnews.com / Par Andréia Megneng

 

SHARE