Home AFRIQUE DE L’OUEST SENEGAL : Mankoo Taxawu Sénégal, la multiplication des défections

SENEGAL : Mankoo Taxawu Sénégal, la multiplication des défections

0
SHARE

La coalition « Mankoo Taxawu Senegaal » traverse une phase cruciale de son existence avec des contradictions majeures. A une journée de la clôture du dépôt des listes pour les Législatives, ladite entité n’arrive pas à trouver une tête de liste nationale.

Si l’on interroge l’histoire récente de la coalition « Mankoo Taxawu Senegaal », l’on se rend compte que que les acteurs politiques qui composaient ladite coalition, ont successivement fini par quitter le navire. La semaine dernière, Me El Hadj Diouf avait claqué la porte pour mettre en place sa coalition « Leeral ». Pour sa part, la présidente du groupe parlementaire des « libéraux et démocrates » Aïda Mbodj avait pris ses distances avec Mankoo pour présenter sa propre liste « Suxali Senegaal ». Quant à Aïssata Tall Sall, elle s’est elle aussi éloignée de Mankoo. D’autres leaders présentés comme des « éléments naturels » de Mankoo, ont mis en place leur propre coalition. Il s’agit d’Abdoul Mbaye et d’Ousmane Sonko qui bénéficient d’un capital de sympathie pour être considérés comme  « victimes d’une injustice ».

Une situation qui incite à s’interroger, « Mankoo » pourra-t-il se relever de ces défections? Quel accueil lui réserveront ces Sénégalais qui magnifiaient l’élan unitaire de l’opposition? Ou encore, à qui profite cette dispersion des forces? De toutes les façons, « Mankoo » devra s’adapter ou périr. Cette élection est celle des coalitions. Mais la question qui mérite d’être posée est celle-ci, que vaudra un « Mankoo » diminué et que valent les Aïda Mbodj, Aïssata Tall Sall, Me El Hadj Diouf entre autres.

Il semble que Oumar Sarr et Cie seraient prêts à voguer sous leur propre bannière. Quand à Khalifa Sall et ses coalisés, ils devront manoeuvrer pour préserver le Mankoo.

Source: DirectInfo

SHARE