Home A LA UNE LIBYE : La conférence de Berlin ne donne pas encore les résultats...

LIBYE : La conférence de Berlin ne donne pas encore les résultats escomptés.

0
Alwihdainfo.com

La conférence internationale sur le règlement de la crise en Libye s’est tenue ce dimanche 19 janvier 2020 à Berlin. Une rencontre à laquelle ont pris part le commandant de l’armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, et Fayez al-Sarraj, chef du Gouvernement d’accord National (GNA).

A la surprise générale, le maréchal, Khalifa Haftar, a refusé de signer l’accord de cessez-le-feu lors de ce sommet de Berlin consacré à la crise dans son pays. Mais, Ali al-Tekbali, parlementaire et fervent défenseur du maréchal Khalifa Haftar, a reconnu l’importance de la conférence et souligne trois points positifs : reconnaître l’Armée nationale libyenne (ANL), reconnaître une légalité au Parlement libyen basé à l’Est et ne pas obliger l’ANL à se retirer de Tripoli.

Ce dernier point sur le retrait des forces de Khalifa Haftar ne réjouit pas du tout  Abdelkader Lahouili, membre du Haut conseil de l’État à Tripoli. Il trouve que le gouvernement de Fayez el-Sarraj a perdu d’autant plus qu’accepter la trêve reviendrait à accepter que les forces de l’agresseur demeurent à Tripoli, la capitale libyenne.

Présents à cette rencontre, la chancelière allemande Angela Merkel, et les chefs d’État français Emmanuel Macron, et russe, Vladimir Poutine, ont invité les deux parties à un dépassement du conflit pour un retour de la paix que la population attend maintenant depuis un bon moment.

À l’issue de cette rencontre, il a été décidé de créer une commission de suivi selon la formule 5+5. Le ministre russe des Affaires étrangères par intérim, Sergueï Lavrov, pense que, grâce à ce sommet, on peut tendre vers une paix durable en Libye. Il assure que la commission militaire instituée va jouer pleinement son rôle pour une trêve solide. Les principaux pays concernés par le conflit en Libye ont promis de respecter l’embargo sur les armes et de ne plus interférer dans ses affaires intérieures.