Home SANTÉ AFRIQUE : L’Union africaine dispose de 270 millions de doses du vaccin...

AFRIQUE : L’Union africaine dispose de 270 millions de doses du vaccin anti-Covid

0

’Union africaine a acquis 270 millions de doses du vaccin élaboré par les laboratoires Pfizer-BioNTech , AstraZeneca produit en Inde, et Johnson & Johnson. L’annonce a été faite par le Président en exercice de l’organisation, le président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa.

L’Afrique ne veut pas être dernière dans la course à l’acquisition du vaccin contre le coronavirus. « Grâce à nos propres efforts, nous avons jusqu’à présent obtenu un engagement d’un nombre provisoire de 270 millions de vaccins, de la part de trois principaux fournisseurs : Pfizer, AstraZeneca (via Serum Institute of India) et Johnson & Johnson », a déclaré le président sud-africain, Cyril Ramaphosa. L’acquisition des vaccins contre la Covid-19 a été financée via un mécanisme mis en place par l’Union africaine (UA), en partenariat avec Afreximbank et la Banque mondiale.

Ces doses s’ajoutent aux 600 millions de doses déjà promises mais ne suffisent toujours pas pour vacciner l’ensemble de la région. Les plus pauvres risquent de prendre beaucoup plus de temps pour disposer du vaccin. Même si le nombre de contaminations et de décès sont comparativement plus faibles dans la plupart des pays d’Afrique, le nombre de cas augmente de jour en jour dans certains pays. D’ailleurs, la nouvelle variante de la Covid-19 découverte en Afrique du Sud est particulièrement inquiétante à cause de sa rapidité de propagation.

À voir aussi  MAURITANIE : Aldouma Cissocko : "Quand je l'ai vu, il m'a fait penser à Serigne Touba allez savoir pourquoi" Par T. Awa Tall

Il faut souligner que l’initiative lancée par l’Union Africaine est différente du dispositif Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de partenaires privés, pour un accès équitable aux vaccins. L’OMS vise à fournir des doses pour jusqu’à 20% de la population des pays participants avant la fin de l’année, le financement de ces vaccins étant assuré pour les 92 pays les plus pauvres ou un peu plus riches du monde.

L’OMS a annoncé que les premières doses à destination des pays arriveraient entre fin janvier et mi-février. « Si l’initiative Covax est essentielle pour l’Afrique, l’Union africaine craint que les volumes qui seront disponibles entre février et juin ne dépassent pas les besoins pour les soignants et ne soient donc pas suffisants pour contenir les chiffres croissants de la pandémie en Afrique », explique un communiqué de la présidence sud-africaine.

Avec une population de 1,3 milliard d’habitants et chaque personne ayant besoin de deux piqûres de vaccin, l’Afrique aurait besoin d’environ 2,6 milliards de doses pour pouvoir vacciner tout le monde à terme. Ces efforts visent à compléter, selon Cyril Ramaphosa, les efforts du Covax, et à garantir que le plus grand nombre possible de doses de vaccin soient disponibles dans toute l’Afrique dès que possible.

       

Laisser un commentaire