Connect with us

A LA UNE

SÉNÉGAL – Mame Balla Mbow fait son show à Paris

Publie

le

Article réalisé avec Bamba Siaka Doh Ouattara

Ce samedi 24 septembre 2022, dans la grande salle de spectacles et de concerts parisiens, Le Zèbre de Belleville, le célèbre comédien sénégalais des réseaux sociaux Mame Balla Mbow sort du virtuel. Après avoir fait ses preuves au Sénégal, il organise un One Man Show à Paris, la capitale de l’événementiel. Vous allez pleurer de rire. Si ce n’est pas le cas, vous serez remboursé.

Inimitable touche-à-tout, Mame Balla Mbow s’est acteur, humoriste, comédien,… avec un égal succès auprès des spectateurs et des internautes. Il a joué dans des séries à succès comme Infidèles, Arrêt Mère Thiaba. Ce jeune homme fait partie des comédiens sénégalais les plus suivis sur les réseaux sociaux. Lui seul a le secret de cette success-story. Il n’est pas à son premier one man show. Après le show qu’il a donné au Sénégal, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte soulever le public parisien comme il l’a démontré au Canal Olympia et à Sorano. 

Née à Yeumbeul dans le département de Pikine au Sénégal, Balla Mbow est âgé d’une petite trentaine d’années. Adulé par une frange partie des sénégalais, Balla Mbow fait partie des personnes qu’on peut appeler influenceurs. Pourtant, l’homme reste modeste ; il se définit comme chroniqueur et blogueur. Cependant, depuis son jeune âge, il ne caressait qu’un rêve, celui de devenir comédien : « Depuis tout jeune, j’aimais la comédie. L’inspiration, je l’ai dans le sang. Je suivais les grands comédiens du monde comme Jamel Debbouze. C’est pour cela d’ailleurs que je ne m’identifie pas dans la façon dont la comédie est faite au Sénégal. Elle est déguisée et on met en exergue la beauté féminine, les cris, et fait le clown. Je me suis dit : pourquoi ne pas faire une comédie sur les réseaux sociaux et toucher des milliers de personnes, autrement dit, une nouvelle façon de faire de la comédie’’. Jusque là, il le réussit bien. Ses prises de positions très tranchées qu’il sert aux internautes avec un zeste d’humour ont fait de lui un personnage incontournable de la scène médiatique sénégalaise. 

Mame Balla Mbow ©Ze-Africanews

Rien ne prédestinait pourtant ce jeune homme à virer par l’humour. Son cursus scolaire est l’un des plus parfait. Titulaire d’une licence en Droit, Mame Balla Mbow est plus dévoué à la cause citoyenne que de gagner de l’argent. Après son baccalauréat en 2010 qu’il a eu son bac, il avait à cœur de faire de la sociologie, mais les voix de la destinée sont insondables. Il est orienté à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Quand il débarque dans l’univers de l’humour, il réussit à se bâtir très vite une communauté. Grâce à son talent, il est en 2021 plébiscité lors des Pulse Awards, en tant que «Influenceur Facebook de l’année». Toutes les grandes marques et entreprises se l’arrachent pour des campagnes publicitaires comme Orange, Dolima, le Ministère de la jeunesse, Canal+, Tecno, Oumou Group, Jumia. Ses apparitions condimentées à l’autodérision le pose en tant qu’acteur majeur du monde des médias virtuels. Cet artiste engagé ne mâche pas ses mots quand l’occasion de dénoncer un fait se présente. Sa crédibilité lui vient de sa constance. Chez lui, l’argent vient au second plan. Vivre de son métier n’est pas du tout facile. Il l’avoue lui-même : « Je suis au devant quand je vois quelque chose qui n’est pas normal. [Car] je ne porte pas les combats d’autrui. Je ne parle que des questions qui ont un intérêt général et non des combats pour faire plaisir à quelqu’un et ou jeter de l’opprobre ou de l’anathème sur un autre’’.

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LA UNE

AFRIQUE DU SUD –  Le principal parti de l’opposition a lancé sa campagne 

Publie

le

Ce samedi 17 Février à Pretoria en Afrique du Sud, le principal parti de l’opposition, l’Alliance Démocratique (DA), a lancé sa campagne électorale. Sept points sont annoncés par le chef du parti, John Steenhuisen, pour sauver le pays.

Ce samedi 17 Février, les partisans de John Steenhuisen étaient nombreux sur la pelouse des Unions buildings située près du siège du gouvernement. L’opposant John Steenhuisen en a profité pour présenter son programme en sept points pour « sauver l’Afrique du Sud ».

Devant une foule immense, John Steenhuisen a parlé des maux qui étouffent l’économie sud-africaine et qui ont provoqué une crise sociale. Il a également déclaré que son parti Alliance démocratique s’engage à réduire les taux de criminalité. Son ambition est de créer deux millions d’emplois, de mettre fin aux coupures intempestives de l’électricité qui paralysent le pays et de mettre en place un climat de cohésion sociale. Le plan détaillé de l’alliance Démocratiquei vise à apporter des solutions concrètes aux grands défis auxquels est confrontée l’Afrique du Sud.

John Steenhuisen a aussi mis l’accent sur la lutte contre la corruption. Il a appelé aux populations de voter pour le parti Alliance démocratique pour éradiquer la corruption qui a ruiné le parti au pouvoir depuis 30 ans.

Un message fort dans un lieu mythique qu’est les Unions buildings, siège du gouvernement de l’ANC (Congrès National Africain), parti au pouvoir depuis trois décennies.

C’est dans une ambiance festive avec le groupe “Les Confretis » que s’est terminée le meeting. Les leaders et alliés du parti démocratique ont rejoint John Steenhuisen sur la scène pour une photo de famille.

La date officielle des élections n’est pas encore annoncée mais l’alliance Démocratique est déterminée à faire entendre sa voix en ces périodes pré-électorales.

Continuer la lecture

A LA UNE

SÉNÉGAL – Manifestations pour exiger une nouvelle date pour la présidentielle

Publie

le

Au Sénégal, des centaines de personnes sont sorties ce samedi 15 février pour manifester dans les Deux voies de Liberté VI à Dakar la capitale. Ils réclament le respect du calendrier républicain et une nouvelle date pour la présidentielle qui devait se tenir le 25 février prochain. Suite au report de la date de l’élection par le Président Macky Sall, la plateforme Aar Sunu Élection (protégeons notre Élection) a appelé à une marche dite silencieuse.

De nombreux Sénégalais se sont déplacés pour répondre à l’appel du collectif Aar Sunu Élection qui regroupe des entités de la société civile et des Partis de l’opposition. Encadrés par la gendarmerie et la police, les manifestants l’ont débuté au rond-point de la SIPRES pour  terminer aux Deux voies de Liberté VI près du quartier populaire de Grand Yoff. La marche autorisée par les autorités sénégalaises, s’est déroulée dans le calme. Les manifestants sont venus de partout pour réclamer leur droit. Certains ont brandit des pancartes où est inscrit « Respecter le calendrier électoral » ; « Nous voulons des élections » entre autres réclamations. D’autres sont habillés en t-shirt floqué Aar Sunu Élection arborant des foulards aux couleurs nationales. Ils ont demandé la libération de leur leader Ousmane Sonko mais aussi de détenus politiques.

Les candidats dont le dossier de parrainage a été validé par  le conseil constitutionnel  notamment  Malick Gakou de Grand Parti, Aliou Mamadou Dia du PUR, Déthé Fall de PRP ou encore les membres de la coalition Diomaye Président  ont participé à la manifestation.

Dans une déclaration conjointe remise aux journalistes à l’issue de la manifestation, les organisateurs de Aar Sunu élection qui regroupe des organisations qui se réclament de la société civile, ont appelé au maintien de la mobilisation citoyenne pour le respect du calendrier électoral, tel défini dans la Constitution du Sénégal.  

Les organisateurs ont aussi magnifié la décision du conseil constitutionnel qui annule le report de l’élection présidentielle qu’il juge contraire à la Constitution et  qui recommande sa tenue dans les “meilleurs délais ’’. Elle a annulé en même temps le décret qui a permis à Macky Sall le 3 février dernier à travers son discours à la Nation, de pousser les élections au 15 décembre prochain. Ainsi, selon un communiqué de la présidence par son porte parole Yora Dia, le président de la République Macky Sall dit se conformer avec le conseil constitutionnel et s’engage à exécuter la décision de cette haute juridiction.

Pour rappel,  le vote pour le report de la présidentielle s’était déroulé sous la contrainte. Des députés de l’opposition avaient manifesté leur désaccord avant d’être expulsés de l’hémicycle par les forces de l’ordre et la Gendarmerie nationale. Suite à l’adoption de cette loi jugée anticonstitutionnelle par l’opposition et la société civile, des manifestations avaient éclaté sur tout le territoire. Des manifestations qui ont coûté la vie à trois individus. 

Continuer la lecture

A LA UNE

SÉNÉGAL – 100.000 Logements : Ismaila Madior Fall á Bambilor pour l’inauguration

Publie

le

Ce vendredi, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Ismaila Madior Fall, accompagné de la ministre Annette Ndiaye Seck, inaugurera la « Cité de la Diaspora » à Bambilor. Ce projet vise à prévenir la création de nouveaux bidonvilles et encourage la production massive de logements accessibles.

selon L’Observateur, l’objectif est de dynamiser et diversifier l’offre de logements pour les ménages à faibles revenus et/ou irréguliers, tout en facilitant l’accès au financement bancaire adapté. Avec une vision claire de renforcer l’écosystème de la construction, cette initiative témoigne de l’engagement du gouvernement Sénégalais envers sa diaspora.

Les 100 000 logements prévus dans ce projet ont été élaborés en partenariat avec le gouvernement Sénégalais et ses collaborateurs, cherchant à répondre aux besoins spécifiques et aux préoccupations en matière de logement des Sénégalais vivant à l’étranger.

Source : PressAfrik

Continuer la lecture

DERNIERS ARTICLES

FACEBOOK

PUB

NEWS +