Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Vers un nouveau découpage administratif, ce qui va changer désormais 

SÉNÉGAL – Vers un nouveau découpage administratif, ce qui va changer désormais 

0
Carte du Sénégal @au-sénégal.com

Comme l’avait annoncé le chef de l’Etat après sa visite à Keur Massar fortement touché par les inondations au mois de novembre 2020, un redécoupage administratif de cette partie du Sénégal était nécessaire. Ainsi, le président est passé à l’acte puisque désormais la commune de Keur Massar créée en 1996 sera érigée en département. Sangalkam et Jaxaay deviennent des arrondissements. Médina Thioub sera rattaché à la commune de Sangalkam et Niacoulrab à celle de Tivaouane Peulh et Niaga. Jaxaay va ainsi rejoindre le département de Keur Massar. Voilà ce qu’on peut remarquer dans le nouveau projet de découpage administratif de cette zone de la région de Dakar.

Ça y est! Keur Massar va devenir le 46e département au Sénégal selon les nouvelles modifications introduites par le chef de l’Etat Macky Sall. Une mesure que le président de la République considère comme une forte demande sociale des 59.000 habitants de Keur Massar. 

Avec ce nouveau découpage de cette partie du Sénégal, la commune de Bambilor va perdre 5 villages au profit de la commune de Sangalkam : Kounoune, Kounoune Ngalap, Keur Daouda Sarr, Keur Ndiaye Lo, Cité Mbaba Guissé. Par conséquent, la commune de Bambilor comptera désormais 14 villages au lieu de 19. Un autre changement sera également noté dans la commune de Jaxaay-Parcelles-Niakoulrap créée en 2011. Avant cette nouvelle configuration, elle faisait partie du département de Rufisque mais désormais elle sera affiliée au département de Keur Massar. « Ce découpage permettra un rééquilibrage spatial et démographique des deux communes qui vont se retrouver pratiquement avec les mêmes superficies. », a précisé Modou Bassirou Ndao, sous-préfet de Bambilor.

À voir aussi  AFRIQUE - 22 pays importent leur monnaie d’Angleterre et d’Allemagne

Cependant, avant la validation de ce nouveau découpage administratif, un conseil municipal sera convoqué ce vendredi 7 mai 2021 conformément aux articles 23, 76, 77, et 78 du code général des collectivités territoriales. En effet, dès qu’il y a une quelconque modification territoriale (suppression, fusion, scission, rattachement d’une partie d’une collectivité territoriale à une autre), l’avis du conseil des collectivités territoriales est obligatoirement requis. « Par conséquent, conformément aux dispositions du code général de collectivités territoriales notamment en ses articles 145, 146, je vous demande de procéder à la convocation du conseil municipal, en procédure d’urgence, à la date du vendredi 7 mai 2021 à 15 heures », indique le document signé par le sous-préfet de Bambilor.

C’est seulement après le dépôt le lundi 10 mai 2021 du Procès Verbal de la réunion du conseil que le nouveau découpage pourra être officialisé, modifié ou rejeté.

       

Laisser un commentaire