Home CONGO CONGO – Denis Sassou Nguesso a été investi président de la République...

CONGO – Denis Sassou Nguesso a été investi président de la République pour un quatrième mandat

0
Prestation de serment du Président Denis Sassou Nguesso

Le président, Denis Sassou Nguesso, vainqueur des dernières échéances électorales le 21 mars 2021, a été officiellement installé à ses fonctions ce vendredi 16 avril. Devant une vingtaine de chefs d’Etat africains venus assister à la cérémonie d’investiture, l’homme, âgé de 77 ans, a prêté serment pour un quatrième mandat à la tête du Congo, un pays riche en pétrole et en bois.

Denis Sassou Nguesso a été investi à un quatrième mandat à la tête du Congo ce vendredi 16 avril. Il a prêté serment devant ses homologues, venus assister à la cérémonie. Il s’agit des chefs d’Etat des pays notamment de la Guinée, de l’Angola, du Burkina Faso, du Burundi, de la Centrafrique, de la République Démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, de l’Ethiopie, du Ghana, de la Guinée Equatoriale, du Liberia, de la Mauritanie, du Mali, de la Namibie, du Niger, du Sénégal, du Tchad et du Togo. Cependant, l’Algérie, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, l’Afrique du Sud se sont fait représenter par leur Premier ministre ou un responsable de haut rang.

Denis Sassou Nguesso, qualifié d’empereur par les chefs d’Etat guinéen Alpha Condé et ivoirien Alassane Ouattara, pour sa longévité au pouvoir 37 ans au chronomètre, a promis sur le plan social et économique d’améliorer la vie des Congolais. Sur le plan de la protection de l’environnement, il s’est engagé à « donner au Congo la dimension mondiale qu’il mérite en matière de protection de l’environnement et de la biodiversité » parlant ainsi avec ironie d’une “Afrique verte” au lieu d’une “Afrique noire”. Sur le plan politique, il a promis de lutter contre l’enrichissement illicite et les détournements de deniers publics grâce à sa « politique de tolérance zéro« . Le chef de l’Etat compte diriger le pays  dans la transparence totale  sans aucune violation de la loi financière. Rien ne sera toléré pour les ministres ou les.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Amath Dansokho est décédé à l'âge de 82 ans.

A noter que, selon les résultats définitifs validés par le Conseil Constitutionnel, Denis Sassou Nguesso a été élu lors du scrutin présidentiel du 21 mars, avec 88,40% de suffrages exprimés. Son principal opposant, Guy-Brice Parfait Kolelas, est décédé des suites de la Covid-19 au lendemain des élections alors qu’il était sur le point d’être évacué en France.

Denis Sassou Nguesso forme avec les chefs d’Etat camerounais Paul Biya et l’Equato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, le trio des présidents de l’Afrique centrale, qui ont le plus duré au pouvoir. Battu lors de la première élection pluraliste en 1992, il est revenu aux affaires en 1997 à la suite d’une sanglante guerre civile qu’il a remportée contre le régime de l’ancien président Pascal Lissouba, grâce à l’appui des troupes angolaises.

       

Laisser un commentaire