Home AFRIQUE DE L’OUEST NIGÉRIA : La SARS dissoute

NIGÉRIA : La SARS dissoute

0

Suite à des manifestations de masse à travers le pays demandant la dissolution de la SARS, une unité de police nigériane très controversée, le gouvernement a abdiqué : la structure est définitivement dissoute.

La SARS est accusée de brutalités et de violences policières. C’est une brigade spéciale anti-vols qui a été créée en 1992. Son objectif est de lutter contre la montée des violence et des crimes à travers le pays. Mais très vite,  les populations ne se sont pas senties protégées mais plutôt agressées et parfois de manière arbitraire. 

Ce dimanche 11 octobre 2020, l’inspecteur général de la police, Mohamme Adamu a dissout la structure. L’annonce a été faite par le porte-parole de la police Franck Mba. Cette décision a été provoquée par plusieurs manifestations à travers le pays, des manifestations organisées par la jeunesse contre cette unité spéciale. « La dissolution du SRAS est une réponse aux aspirations du peuple nigérian « , a indiqué le communiqué de la police.

À voir aussi  SENEGAL-LEGISLATIVES : Les citoyens pourront voter sans leur carte d'idendité de la CEDEAO.

La colère de la population est montée après la diffusion d’une vidéo montrant des membres de l’unité abattant un homme dans l’Etat du Delta. Cela a également incité l’organisation d’une campagne à travers les médias sociaux demandant la dissolution de cette équipe avec le hashtag #ENDSARS.

Cependant, la décision de la dissolution de cette brigade spéciale controversée ne satisfait pas l’opinion publique dans son intégralité car selon eux, leurs crimes sont restés impunis.. Le directeur d’Amnesty International au Nigéria, Osai Ojigho, de son côté,  a déclaré que cette mesure ne répondait pas aux exigences de responsabilité et de justice pour les abus commis par l’unité et la police en général.