Home GUINÉE EQUATORIALE GUINÉE ÉQUATORIALE : Teodorin Obiang perd encore un procès contre la France

GUINÉE ÉQUATORIALE : Teodorin Obiang perd encore un procès contre la France

0

Teodoro Nguema Obiang Mangue, le fils du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, déjà condamné au mois de février 2020 par la cour d’appel de Paris, perd encore un procès devant la Cour Internationale de Justice (CIJ). Le verdict de la cour donne raison à la France dans le cadre de l’affaire des biens mal acquis qui opposent les deux pays.

La juridiction onusienne a tranché en faveur de la France en prononçant le verdict suivant : « L’immeuble du 42, avenue Foch à Paris n’a jamais acquis le statut de mission diplomatique de la République de Guinée équatoriale en République française. » Une sentence qui pourrait surprendre les autorités équato-guinéennes qui avaient sollicité l’ouverture de ce procès en portant plainte contre la France après la perquisition effectuée par la police française au domicile du fils du président en 2012. Une opération pendant laquelle les autorités françaises avaient saisi la propriété d’une valeur de 107 millions d’euros et plusieurs autres biens. Un acte jugé illégal par la Guinée Équatoriale qui n’avait pas hésité à porter plainte auprès de la haute juridiction onusienne. Quant à la France, elle avait tout bonnement précisé que cette propriété était un bien acquis illicitement par le fils du président avec les fonds publics de son pays.

À voir aussi  MADAGASCAR : Sénatoriales : 14 candidatures en lice

C’est ainsi un nouvel échec judiciaire pour Teodorin Obiang Mangue, par ailleurs, vice-président de la Guinée Equatoriale depuis 2016. En effet, au mois de Février 2020, il avait été condamné  à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende pour avoir illicitement acquis des biens immenses en terre française.

       

Laisser un commentaire