Home AFRIQUE DE L’OUEST NIGÉRIA : L’opération anti-terroriste “Crocodille Smile”

NIGÉRIA : L’opération anti-terroriste “Crocodille Smile”

0
@Ministère des Affaires étrangères du Nigéria

Les autorités nigériane ont annoncé une vaste opération antiterroriste à l’échelle nationale. Il s’agit d’une opération militaire majeure à travers le pays. Objectif : combattre l’insécurité selon un communiqué de l’armée.

La lutte contre l’insécurité nationale fait partie des priorités du président Muhammadu Buhari depuis son arrivée à la tête du pays. Cet exercice avec comme nom de code “Crocodille Smile” fait partie des efforts de l’armée pour éradiquer l’insécurité. L’opération vise toutes les zones touchées par ce fléau. Il comporte des exercices de cyber-guerre contre la cybercriminalité. Il s’agit d’identifier, suivre et contrer les propagandes négatives dans les réseaux sociaux et dans les cyber-espace. La prolifération de fausses informations sur internet et les réseaux sociaux est une menace prise très au sérieux par l’armée nigériane. Depuis 2017, certaines plateformes numériques ont à cet effet été mises sous surveillance. 

L’exercice comprend également un volet d’identification avec comme seule ambition le repérage des terroristes de Boko Haram qui fuit vers le nord-est du pays et dans d’autres régions notamment le centre-nord et le nord-ouest, en raison des opérations en cours. Ce secctes dangereux de revendication islamiste, a déjà perpétré de nombreuses attaques meurtrières sur les populations civiles mais aussi sur des militaires de l’armée. L’autre objectif est de lutter contre la propagande des terroristes à travers les fake news diffusés sur Internet. Le 17 octobre dernier, l’État-major a encore une fois démenti la mort de 11 soldats nigérians, prétendument tués dans une embuscade tendue par la secte jihadiste Boko Haram.

À voir aussi  AFRIQUE : Le Nigéria ferme sa frontière au Bénin.

L’opération “Crocodille Smile” est le tout premier exercice de cyber-guerre ou guerre cybernétique à être mené par l’armée nationale dans toute l’histoire des forces armées africaines. C’est la quatrième fois que l’armée nigériane lance cette opération. Elle a débuté le 20 octobre et va s’achever le 31 décembre 2020.