Home AFRIQUE DE L’OUEST GUINÉE : Élections présidentielles : 3 morts suite aux manifestations pacifiques

GUINÉE : Élections présidentielles : 3 morts suite aux manifestations pacifiques

0
Forces de l'ordre guinéens @Page facebook Cellou Dalein Diallo

C’est ce lundi 20 octobre que le candidat Cellou Dalein Diallo s’est proclamé président élu suite aux résultats provisoires de l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 18 octobre en Guinée. Il était le principal opposant du président sortant Alpha Condé dont la candidature pour un troisième mandat est vivement contestée. 

C’est la fin des urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Ce lundi 18 octobre les guinéens se rendus dans les bureaux de vote pour élire leur nouveau président. Cellou Dalein Diallo leader de l’UFDG et principal opposant, a affronté Alpha Condé dans ce batail démocratique.

Suite aux résultats provisoires et avant même les publication officielle des voix exprimées par le CENI, le candidat de l’UFDG a revendiqué la victoire. Mes chers compatriotes, Malgré les graves anomalies qui ont entaché le bon déroulement du scrutin du 18 octobre et au vu des résultats sortis des urnes, je sors victorieux de cette élection dès le premier tour. Je remercie les Partis membres de l’ANAD, les nombreux Mouvements et Associations qui ont soutenu ma candidature et tout le peuple de Guinée pour cette marque de confiance. J’invite tous mes compatriotes épris de paix et de justice à rester vigilants et mobilisés pour défendre cette victoire de la démocratie.” a-t-il déclaré.

Cependant, cette déclaration a immédiatement suscité, une vive indignation dans les rangs du gouvernement. Dans un communiqué, l’Etat guinéen a dénoncé cet acte, le qualifiant “d’irresponsable, anti démocratique, et anti républicain.” Les organisations internationales ont elles aussi immédiatement réagi. Dans un communiqué conjoint, l’ONU, la CEDEAO et l’UA ont jugé ces propos “regrettables” en appelant la population au “calme”. 

Pour autant, des heurts ont éclaté dans les rues de Conakry. Le président autoproclamé Cellou Dalein Diallo, a dénoncé la mort de trois de ses sympathisants qui célébraient sa victoire. Des sympathisants qui seraient tombés sous les balles des forces de l’ordre. Alors que des jeunes célébraient pacifiquement ma victoire à Conakry, les FDS ont tiré sur la foule, entraînant la mort de trois jeunes garçons et plusieurs blessés par balles.Je présente mes condoléances à leurs familles et condamne avec la plus grande fermeté ces nouveaux crimes à mettre à l’actif d’Alpha Condé.” a-t-il déclaré

Selon la CENI, les résultats du premier tour de l’élection présidentielle devraient être connus “d’ici à la fin de la semaine”. Ce sera ensuite autour de la Cour constitutionnelle de les valider.