Home GHANA GHANA : L’Assemblée nationale durement touchée par la Covid-19, les sessions suspendues

GHANA : L’Assemblée nationale durement touchée par la Covid-19, les sessions suspendues

0

L’Assemblée nationale ghanéenne va rester close pour une période de trois semaines après une épidémie de Covid-19 qui a touché des députés et des membres du personnel. Les sessions sont donc suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Le Parlement bicaméral du Ghana a décidé de suspendre ses sessions à cause de la crise sanitaire qui a touchée plusieurs députés. « J’ai décidé, en consultation avec les responsables politiques, que la session de l’Assemblée serait ajournée pendant trois semaines », a annoncé, mardi, le président, Alban Bagbin. Une décision prise afin de permettre une « désinfection et l’assainissement des locaux ».

Au moins 17 parlementaires et 151 membres du personnel de l’Assemblée nationale ont été testés positifs au nouveau coronavirus. Des dizaines de cas avaient été initialement découverts. Ce qui avait obligé les parlementaires à réduire leurs réunions à deux sessions par semaine.

Pourtant, le Ghana a adopté des mesures assez drastiques pour freiner la propagation du virus. En effet, les rassemblements (funérailles, mariages et fêtes) sont interdits sur toute l’étendue du territoire. Les frontières terrestres et maritimes du pays ont été fermées au trafic humain depuis mars 2020. L’accès aux plages, aux boîtes de nuit et aux cinémas a également été interdit.

À voir aussi  TUNISIE : 10 ans après, la révolution reste dans les mémoires

Toutefois, les écoles ont rouvert leurs portes en janvier après une fermeture de dix mois. Le Président Nana Akufo-Addo a prévenu, en début février, qu’un retour à des mesures plus strictes était nécessaire.

73 003 cas confirmés de Covid-19, dont 482 décès, ont été enregistrés depuis le début de la pandémie au Ghana

       

Laisser un commentaire