Home MADAGASCAR MADAGASCAR – Tentative d’assassinat du président de la République déjouée

MADAGASCAR – Tentative d’assassinat du président de la République déjouée

0
Andrey Rajoelina @dw.com

Le parquet malgache a annoncé avoir déjoué une tentative d’assassinat qui visait le chef de l’Etat en fonction, Andry Rajoelina, le mardi 20 juillet 2021. Selon des sources diplomatiques, la police a interpellé plusieurs suspects parmi lesquels des malgaches et deux français. C’est l’annonce faite par la procureure de la République, Berthine Razafiarivony, le mercredi 21 juillet 2021. L’agent judiciaire a assuré que l’enquête ira à son terme et tous les auteurs comme commanditaires de ce projet de coup d’État seront sévèrement sanctionnés.

Le président de la République malgache, Andrey Rajoelina, a échappé à une tentative d’assassinat le mardi 20 juillet 2021. Le ministre de la Sécurité publique, Fanomezantsoa Rodellys Randrianarison, a précisé jeudi que six personnes avaient été arrêtées dont un étranger, deux binationaux et trois Malgaches. Au moment de leur interpellation, le ministre a annoncé que « des armes et de l’argent ont été saisis […] à des endroits différents », ainsi que « des documents officiels qui prouvent leur implication. »

La procureur générale de la République, Berthine Razafiarivony, a annoncé que les auteurs de ce forfait avorté ont bien mûri ce projet de liquidation du chef de l’Etat et d’autres personnalités. « Selon les preuves matérielles en notre possession, ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches, dont le chef de l’Etat », a-t-elle indiqué sans donner d’autres détails. Ces individus interpellés par la Police malgache seront poursuivis pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ». Il s’agit, selon toujours la procureure, de « plusieurs ressortissants étrangers et malgaches. » Sur l’identité des deux Français arrêtés, dont les épouses ont également été placées en garde à vue, il s’agirait d’anciens officiers. Le ministère des affaires étrangères français a confirmé à l’AFP avoir été « informé » de leur arrestation, mais n’a pas souhaité en dire davantage. 

À voir aussi  CORONAVIRUS EN TANZANIE : le président Magufuli dénonce les statistiques trafiquées.

La procureure, Berthine Razafiarivony, a affirmé que la justice malgache fera toute la lumière sur cette affaire afin d’arrêter et de juger tous les responsables de ce projet d’assassinat du chef de l’Etat, Andrey Rajoelina. « À ce stade de l’enquête qui se poursuit, le parquet général assure que toute la lumière sera faite sur cette affaire », a-t-elle conclu.

       

Laisser un commentaire