Home INFRASTRUCTURE L’ÉTHIOPIE – Le pays reçoit deux offres pour de nouvelles licences Télécoms

L’ÉTHIOPIE – Le pays reçoit deux offres pour de nouvelles licences Télécoms

0

L’Ethiopie a annoncé lundi avoir reçu deux offres pour l’attribution de deux licences qui vont mettre un terme au monopole du gouvernement sur le secteur ankylosé des télécommunications, l’un des derniers au monde à être fermé.

Le bouleversement de ce secteur potentiellement lucratif – actuellement contrôlé par la compagnie publique Ethio Telecom – est l’une des pierres angulaires de l’agenda de réformes du Premier ministre Abiy Ahmed. Les offres ont été déposées par le sud-africain MTN et par un consortium regroupant le kényan Safaricom, le britannique Vodafone et le sud-africain Vodacom, selon un communiqué de l’Autorité éthiopienne des communications, le régulateur du secteur.

D’autres entreprises qui avaient montré leur intérêt au cours du processus n’ont finalement pas fait d’offre, comme le français Orange et l’émirati Etisalat. Brook Taye, conseiller au ministère des Finances, a déclaré à l’AFP être « très content » de la façon dont s’est déroulé jusqu’ici ce processus. « Notre objectif a toujours été la qualité plutôt que la quantité, nous aurions adoré avoir beaucoup d’autres participants mais au final chacun a ses raisons », a-t-il ajouté.

À voir aussi  CÔTE D'IVOIRE - Une entreprise de transport licencie 20% de son personnel

Certaines entreprises ont pu être découragées par une directive de la Banque centrale interdisant aux compagnies étrangères de proposer des services financiers mobiles, ou par les restrictions imposées sur le développement d’infrastructures indépendantes, a-t-il précisé. L’Ethiopie est également familière des coupures internet, notamment pendant les périodes de troubles sociaux voire d’examens nationaux. Le gouvernement a affirmé que deux licences seraient attribuées, mais M. Brook a déclaré lundi qu’il n’y avait pas de garantie sur le fait que les deux offres déposées seraient retenues.

Les autorités vont maintenant étudier les détails techniques et financiers des offres, et M. Brook anticipe une décision d’ici deux semaines. Ces nouvelles licences devraient permettre d’apporter des fonds, mais aussi des emplois et des investissements. Les réformes annoncées dans le secteur des télécoms comprennent également la vente d’une part du capital d’Ethio Telecom, dans le but de rendre cette entreprise plus efficiente.

Source : Africa Radio

       

Laisser un commentaire