Home NAMIBIE NAMIBIE – Les chefs traditionnels ont rejeté l’offre du gouvernement allemand

NAMIBIE – Les chefs traditionnels ont rejeté l’offre du gouvernement allemand

0
©Reagan kaihiva

Les chefs traditionnels sont totalement opposés à l’offre de réparation de l’Allemagne. Le gouvernement allemand s’est engagé ce vendredi 28 mai 2021 à payer 1,1 milliard d’euros soit environ 1,2 milliard de dollars à la Namibie au cours des 30 prochaines années en guise de compensation aux victimes du génocide de 1904-1908 chez les tribus Nama et Herero. Toutefois, l’argent risque de ne pas trouver preneur. Pour cause, le Conseil des chefs namibiens a jugé l’offre dérisoire par rapport aux dommages causés par ce massacre sans précédent dans le pays sous le régime colonial allemand. Un événement historique et tragique qui a coûté la vie à 75.000 personnes.

Les chefs traditionnels sont totalement opposés à l’offre de l’Allemagne qui a décidé de porter la responsabilité du génocide en Namibie de 1904 à 1908. 85.000 namibiens (65.000 Hereros et près de 20.000 Namas) ont perdu la vie dans le pays sous les ordres de Lothar von Trothale, général allemand et commandant des forces coloniales en Afrique orientale allemande. « À la lumière de la responsabilité historique et morale de l’Allemagne, nous allons demander pardon à la Namibie et aux descendants des victimes  pour les atrocités », a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, dans un communiqué.

À voir aussi  OUGANDA : Les électeurs aux urnes pour élire leur Président

Les chefs traditionnels ont exhorté le gouvernement namibien à rejeter l’offre de l’Allemagne et exiger de nouvelles négociations. Les descendants des Namas et des Hereros veulent des réparations d’au moins 580 millions de dollars US versées sur 40 ans. Pour justifier une telle proposition,  ces derniers ont rappelé que l’Allemagne aurait versé plus de 71 milliards d’euros de pensions et de prestations sociales aux Juifs depuis 1952 en raison des dommages causés à cette communauté durant la seconde guerre mondiale. Alors, pour ces dignitaires namibiens, cette somme proposée par l’Allemagne est « une insulte » à l’endroit des tribus victimes de ce crime de masse. Le président namibien, Hage Geingob, ne s’est pas encore prononcé sur cette requête des représentants de ces tribus directement affectées par le génocide. 

A rappeler que les colons allemands avaient tué des dizaines de milliers d’Hereros et de Namas lors de massacres commis entre 1904 et 1908, considérés par de nombreux historiens comme le premier génocide du XXe siècle.

       

Laisser un commentaire