Home TCHAD TCHAD – L’ancien président, Hissène Habré, a tiré sa révérence à l’âge...

TCHAD – L’ancien président, Hissène Habré, a tiré sa révérence à l’âge de 79 ans

0
Hissène Habré @Actuniger.com

L’information vient de tomber ! L’ex-chef d’État tchadien de juin 1982 à décembre 1990, Hissène Habré, est décédé ce mardi 24 août 2021 des suites de la Covid-19. Il a été annoncé contaminé au coronavirus par son épouse, Fatimé Raymonne Habré, et envoyé d’urgence à l’hôpital. Il a finalement succombé malgré les moyens mobilisés par le président de la République du Sénégal, Macky Sall.

Hissène Habré n’est plus. Il est décédé ce mardi 24 août des suites du coronavirus. Admis dans un hôpital public sénégalais, il a finalement rendu l’âme. Dans un communiqué rédigé tard dans la nuit du lundi 23 août, son épouse, Fatimé Raymonne Habré, précisait que les médecins s’occupaient bien de son mari. D’ailleurs, le Président du Sénégal, Macky Sall, aurait immédiatement mobilisé les moyens nécessaires pour la prise en charge de l’ancien président tchadien, condamné à perpétuité par les Chambres extraordinaires africaines, pour crime contre l’humanité.

A noter que, en pleine pandémie de Coronavirus, Hissène Habré avait appelé d’une liberté provisoire de 60 jours puisque certains cas de Covid-19 avaient été signalés à la prison du Cap Manuel où il était en détention. Mais deux mois plus tard, il est encore envoyé en prison où il purge sa peine à perpétuité. Cependant, ses avocats avaient sollicité la justice sénégalaise pour une liberté provisoire en cette troisième vague, plus virulente mais la réponse n’était pas favorable à la requête des robes noires.

À voir aussi  SÉNÉGAL : PASTEF cherche plus de 2 milliards avant les échéances de 2024.

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990. Il a été chassé du pouvoir par l’actuel chef d’État Idriss Deby Itno. Il a été condamné pour crimes contre l’humanité pour avoir mené une répression qui a occasionné la mort de 40.000 citoyens. Actuellement, il purge une peine à vie au Sénégal, pays où il s’était réfugié depuis 1990.

       

Laisser un commentaire