Home BENIN BÉNIN – Le social, une priorité du président Patrice Talon

BÉNIN – Le social, une priorité du président Patrice Talon

0

Le président de la République du Bénin, Patrice Talon, réélu avec plus de 65% au terme du scrutin présidentiel du 11 avril 2021, a prêté serment devant les membres de la Cour Constitutionnelle ce dimanche 23 mai au stade Charles De Gaulle de Porto-Novo, situé à la capitale du pays. Une occasion saisie par le chef de l’Etat pour exposer l’orientation de sa nouvelle politique dans ce second quinquennat. La priorité sera désormais accordée au social puisqu’il est souvent reproché à Patrice Talon de ne pas suffisamment assister la population. Sa nouvelle politique va reposer sur les piliers suivants : l’éducation, la santé et l’énergie.

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a été officiellement installé dans ses fonctions ce dimanche 23 mai 2021. Réélu à un second mandat de cinq ans, l’homme, âgé de 63 ans, compte réorienter les priorités et s’appuyer sur le volet social pour soulager les populations. Dans cette optique, il a appelé l’opposition ainsi que toutes les forces vives de la nation à aller vers l’essentiel et à mettre de côté les différends notés pendant tout le processus électoral. « Les élections ainsi que les incompréhensions ou les querelles qu’elles génèrent, c’est désormais du passé », a rappelé le chef de l’Etat à l’entame de son discours lors de la cérémonie d’investiture.

Son premier mandat à été plus consacré aux infrastructures, aux finances, à l’agriculture et à l’industrie. Maintenant, dans le PAG (Programme d’Action du Gouvernement) qui définit la politique de l’Etat et l’orientation du budget, l’accès à l’eau potable va être renforcé. Même si des efforts notoires ont été faits par le gouvernement béninois faisant passer le taux de desserte en eau potable de 45% à 70% dans le premier quinquennat, l’objectif de Patrice Talon est de parvenir à assurer l’accès à l’eau potable à tous les citoyens béninois avant la fin de l’année 2023. « Désormais donc, notre défi, notre leitmotiv doivent être de […] consolider notre marche vers le progrès en restant mobilisés et soudés dans notre lutte contre la pauvreté, notre réel et seul ennemi. […] c’est cela qui nous permettra de relever le défi de rendre l’eau potable disponible partout au Bénin d’ici à la fin de l’année 2023« , a-t-il précisé.

À voir aussi  TCHAD : Le chef rebelle tchadien Mahamat Nouri appréhendé en France.

Le secteur de l’énergie va aussi occuper une place majeure dans la nouvelle politique du chef de l’Etat béninois. Sur ce, l’ancien magnat du coton compte développer ce secteur clé du porteur en augmentant davantage la production. « C’est ce même état d’esprit qui nous conduira d’ici 30 mois à l’autonomie énergétique après avoir en cinq ans porté notre niveau de production de presque zéro à 60% de nos besoins. Ce qui favorisera la fourniture de l’énergie électrique à tous, dans toutes nos localités » a-t-il ajouté.
Souvent critiqué pour avoir consacré toute sa politique dans les infrastructures lors de son premier mandat, Patrice Talon, réélu avec plus de 65% des voix, a l’intention de rectifier le tir en investissant beaucoup plus dans le domaine de la santé en vue d’améliorer le plateau technique des hôpitaux, et dans le domaine de l’éducation. Dans ce dernier mandat à la tête du Bénin, Patrice Talon veut marquer son empreinte en relevant de façon significative le niveau de vie des citoyens béninois. « Mon souhait, c’est qu’il soit établi à la fin du mandat, que j’ai donné le meilleur de moi-même pour notre satisfaction commune et que véritablement, je mérite d’être appelé “Agbon non” a-t-il lancé en rappelant le surnom [« propriétaire du souffle », que lui ont donné ses partisans.

       

Laisser un commentaire