Home LUTTE SÉNÉGAL : Reug Reug, le colosse de Thiaroye bat Alain Ngalani en...

SÉNÉGAL : Reug Reug, le colosse de Thiaroye bat Alain Ngalani en MMA, Mixed Martial Art

0
Reug Reug, le colosse de Thiaroye @Boxe Mag

Le lutteur Oumar Kane alias Reug Reug est sorti victorieux de son combat, au One Championship de Singapour, contre le Camerounais multiple champion du monde, Alain Ngalani. Une deuxième victoire importante pour la suite de sa carrière en MMA (Mixed Martial Art). Une discipline qui combine plusieurs arts martiaux, et qui se pratique tant debout avec des techniques de boxe qu’au sol avec des techniques de grappling.

La Foudre de Thiaroye est venu à bout, par KO, du champion camerounais Alain Ngalani, vendredi 22 janvier 2021, après seulement cinq minutes de combat. Reug Reug a quitté Singapour depuis dimanche. Il est retourné à New-York où il poursuit ses entraînements en vue de ses autres matchs en MMA mais aussi de son choc face à Gouye-Gui en lutte sénégalaise avec frappe. 

Il faut dire qu’Oumar Kane alias Reug Reug, pagé de 28 ans, était sûr de remporter son duel face à Alain Ngalani. En effet, loin de sous-estimer son adversaire, il jugeait qu’il était de taille, très respectable en plus, avec un parcours particulier. « Cela va me motiver davantage pour me démultiplier afin de rentrer avec la victoire. Il est inimaginable qu’il soit plus fort ou plus puissant que moi. Il travaille comme je le fais actuellement avec mon coach. Ceux qui vont rater le combat vont le regretter. Je vous le promets », avait-il confié avant d’ajouter : « Nous sommes dans un monde où rien ne se donne, mais où tout s’arrache. Il faut y croire et travailler pour mériter la confiance placée en soi. Après ma prestation lors de mon premier combat, ils se sont certainement rendu compte que je méritais d’affronter un adversaire de la trempe d’Alain Ngalani. Et comme je l’ai dit tantôt, je vais redoubler d’efforts afin de m’en sortir avec la victoire. Et avec la manière au besoin. » 

A présent, l’objectif pour Reug Reug est de s’emparer de la ceinture d’or au ONE Championship. « Je suis vraiment heureux de représenter le Sénégal et de représenter l’Afrique en MMA. Cela fait longtemps que je représente le Sénégal dans des compétitions en Afrique. En MMA, je représente toute l’Afrique et j’aimerais un jour remporter le titre mondial. Si j’obtiens cela, ce sera pour toute l’Afrique », a-t-il dit après sa victoire. 

Le natif de Thiaroye avait déjà signé sa première victoire en MMA, en 2019, contre le Marocain Sofiane Bouchikou. Son second combat devait l’opposer au Russe Ivan Romanov. La rencontre était initialement prévue le 04 avril 2020, à Bruxelles, puis reportée au 04 décembre 2020, à Paris. Avec la crise sanitaire de la covid-19 en Europe, la structure ARES, qui devait organiser le combat, a finalement décidé d’annuler. Même si le contrat n’était pas totalement arrivé à terme, ARES Fighting Championship voulait libérer le lutteur afin de lui permettre de signer d’autres contrats avec d’autres structures.

Reug Reug, le colosse de Thiaroye @La Sueur

Oumar Kane de son nom d’athlète Reug Reug, est né à Thiaroye-Sur-Mer, un village de pêcheurs situé sur la côte sud-est du Cap-Vert, dans la banlieue de Dakar. La pêche est donc la principale activité génératrice de revenu dans cette localité. Mais Reug Reug étant né dans une famille de lutteurs, il a commencé à pratiquer la lutte depuis son plus jeune âge. A 16 ans déjà, il a commencé à lutter dans les “Mbapatt”, des séances nocturnes de lutte traditionnelle. Il a par la suite quitté le domicile familial pour s’installer dans un village sérère (une ethnie du Sénégal très adroite en techniques de lutte traditionnelle). Il y teste ses aptitudes en participant à de nombreuses compétitions. 

À voir aussi  RD CONGO : L'historien Lascony NySymb célébre Manu Dibango.

C’est en 2012 que Reug Reug revient à Dakar pour signer son premier combat officiel. Et depuis, son impressionnant palmarès parle pour lui : 15 combats, 13 victoires, zéro nul, zéro défaite et deux combats sans verdict. En 2019, il prend la décision de passer aux Arts Martiaux Mixtes (MMA). « Je suis passé aux arts martiaux mixtes parce que c’est un sport de combat que j’aime et j’aimerais le pratiquer jusqu’à ce que j’atteigne le plus haut niveau et obtenir la ceinture d’or », a déclaré Reug-Reug.

Reug Reug, le colosse de Thiaroye @Dakarsport

Le jeune lutteur a gagné plusieurs trophées, médailles et distinctions à son actif. Il a remporté la médaille d’or du Tournoi de Dakar organisé au cours de la saison de lutte 2014-2015. Rien que pour la saison 2015-2016, il a raflé une flopée de drapeaux, médailles et trophées. 

En effet, il a été vainqueur des drapeaux Macky Sall, Première dame Marième Faye Sall et Aliou Sall, vainqueur des trois galas de Yékini, deux médailles d’or (en individuel et en équipe) au TOLAC (Tournoi de la CEDEAO).

Le colosse de Thiaroye n’a pas encore dit son dernier mot. Son gabarit, sa force, sa corpulence, ses techniques de combat unique sur le ring, ne laissent personne indifférent. 

       

Laisser un commentaire