Home INFRASTRUCTURE ÉGYPTE – 2,5 milliards $ d’ici 2025 pour le dessalement de l’eau...

ÉGYPTE – 2,5 milliards $ d’ici 2025 pour le dessalement de l’eau de mer

0

L’Égypte envisage de construire d’ici 2025 17 d’unités de dessalement d’eau de mer. Pour cela, le gouvernement, par le secteur privé, espère mobiliser la somme de 2,5 milliards $. Ces installations seront fonctionnelles grâce aux énergies renouvelables comme le solaire. Elles produiront ainsi 2,8 millions de mètres cubes d’eau potable par jour.

Les autorités égyptiennes misent depuis quelques années sur le dessalement de l’eau de mer. Un important projet d’un montant de 2,5 milliards $ va permettre d’atteindre cet objectif et de produire une bonne quantité d’eau potable pour la population. Ceci permettra de sécuriser davantage le fleuve Nil qui assure déjà 80% de l’approvisionnement du pays en eau potable. 

En effet, avec la réduction du débit du fleuve notamment en raison de l’augmentation de l’évaporation dûe sans doute réchauffement climatique et l’érection du barrage éthiopien de la grande renaissance (GERD) érigé sur le Nil bleu, principal affluent du Nil, il est d’assurer à long terme les besoins en eau potable de la  population égyptienne.

À voir aussi  CAMEROUN : Le prix du Cacao a chuté en raison de la pandémie de la covid-19

Les installations dudit projet seront construites, détenues et opérées par le Fonds souverain égyptien en partenariat avec les investisseurs privés locaux et internationaux. Le gouvernement du pays des Pharaons prévoit de dégager une enveloppe de 134 milliards de livres, soit 8,5 milliards $), pour atteindre, à l’horizon 2050, une capacité de production de 6,4 millions de mètres cubes par jour d’eau potable 

À noter qu’en Egypte, il existe déjà plus de 70 unités de dessalement dans les gouvernorats de la Mer Rouge, du Sinaï (Nord et Sud), de Suez et d’Ismaïlia. Elles assurent moins de 1 % de la consommation nationale d’eau estimée annuellement à plus de 100 milliards de mètres cubes par an.   

       

Laisser un commentaire