Home MAURITANIE MAURITANIE – Les Forces Progressistes du Changement (FPC) ont rendu hommage au...

MAURITANIE – Les Forces Progressistes du Changement (FPC) ont rendu hommage au Dr Kane Hamidou Baba

0

Les Forces Progressistes du Changement (FPC) ont exprimé leur tristesse suite au décès du Dr Kane Hamidou Baba,  président du MPR et de la CVE. Ce dernier a rendu l’âme le lundi 27 décembre à Las Palmas,  en Espagne. Il était le candidat des FPC aux élections présidentielles de 2019. La coalition a publié un communiqué, le même jour, pour rendre hommage, selon le document, à « un patriote sincère, un technocrate chevronné et un membre éminent de l’opposition démocratique du pays. » Ze-africanews vous livre l’intégralité du communiqué des FPC.

Les Forces Progressistes du Changement (FPC) viennent d’apprendre avec une grande tristesse le rappel à Dieu de l’ancien candidat de notre coalition à la présidentielle de juin 2019, Dr Kane Hamidou Baba,  président du MPR et de la CVE, décès survenu le lundi 27 décembre à Las palmas,  en Espagne.

Avec cette disparition, la Mauritanie vient de perdre un patriote sincère, un technocrate chevronné et un membre éminent de l’opposition démocratique du pays.

À voir aussi  POLITICS - [INTERVIEW EXCLUSIVE] - MADAGASCAR - Fanirisoa Ernaivo, une femme politique et militante engagée pour l’état de droit et le respect de la démocratie

Le président Samba Thiam, avec qui le liaient des relations d’échanges suivis sur des sujets nationaux d’intérêts communs, et le Bureau Exécutif National des FPC, à travers lui, tous nos militants et sympathisants,  présentent leurs condoléances les plus attristées au peuple mauritanien dans son ensemble, sa famille biologique, sa famille politique à l’occasion de cette immense perte.

Nous prions qu’Allah le Tout Puissant l’ accueille en son Saint Paradis et que la terre de la Mauritanie qu’il aimait tant lui soit légère. Amine!

Adieu Hamdou.

Et la lutte continue!

Nouakchott le 27 décembre 2021.

Le département de la communication

       

Laisser un commentaire