Home MADAGASCAR MADAGASCAR : 9 personnes amnistiées

MADAGASCAR : 9 personnes amnistiées

0
@Madagascar Tribune

L’organe étatique malgache en charge de la réconciliation nationale, le Conseil du Fampihavanana malagasy (CFM) dirigé par l’ancien journaliste et politicien Alphonse Maka, a décidé, le vendredi 19 décembre 2020, d’amnistier neuf personnes inculpées dans des affaires politiques entre 2002 et 2009. La Cour Suprême a également répondu favorablement à 20 demandes de réparation pour perte d’emplois sur les 24 déposées.

Le Conseil dirigé par Alphonse Maka est chargé de l’amnistie des personnalités politiques ou militaires qui ont fait l’objet d’une condamnation entre 2002 et 2009 ainsi que l’indemnisation des victimes collatérales. La période comprise entre ces deux dates a marqué l’histoire malgache avec une vague de contestations dans les rues qui a précipité le départ du président Marc Ravalomanana et la reconnaissance d’Andry Rajoelina comme président de la République au mois d’août 2009. Les personnes poursuivies pour des infractions commises en cette période, et qui ont déposé des demandes d’amnistie ou de réparation pour perte d’emplois, ont pour  la plupart bénéficié de la clémence de la Cour Suprême qui a abandonné les charges retenues.

À voir aussi  SÉNÉGAL : La justice monégasque donne raison à Karim Wade.

Sur les 31 requêtes pour amnistie déposées par les commissaires de réconciliation, 6 ont été rejetées pour des raisons particulières non précisées, 9 ont été accordées et les 16 restantes feront l’objet d’une analyse minutieuse par le Conseil du Fampihavanana malagasy (CFM). Des informations rendues publiques par le CFM au cours de sa 4ème session extraordinaire.

Ont bénéficié d’une amnistie le vendredi 18 décembre 2020:

1)Fanomezantsoa Mosesy Andriamanana

2)Hantaniaina N. Rabezandry

3)Paul de la croix Bekamisy

4)Jerry Emile Soloniaina Rasolofomanana Ramampanjaka

5)Andrianantenaina Razakasoa

6)Robert Tata

7)Charles Ramiliarison

8)Jacky Randriamihamina

9)Fidy Ratsimbazafy

       

Laisser un commentaire