Home CHAUD TOO CHAUD CÔTE D’IVOIRE : Alassane Ouattara a prêté serment

CÔTE D’IVOIRE : Alassane Ouattara a prêté serment

0
Président Alassane Dramane Ouattara @Page facebook

Le président ivoirien, élu pour briguer un troisième mandat, a prêté serment ce 14 décembre 2020 au palais présidentiel en présence de plusieurs chefs d’État africains. En raison de la crise sanitaire actuelle, la cérémonie d’investiture s’est voulue sobre même si 300 personnes y ont été invitées.

Alassane Dramane Ouattara est donc officiellement à la tête de la Côte d’Ivoire pour un troisième mandat. Beaucoup de ses homologues ont pris part à cette cérémonie d’investiture : le président  béninois Patrice Talon du Bénin, du Togo Faure Gnassingbé, de la République Démocratique  du Congo Denis Sassou-Nguesso,  du Niger Mahamadou Issoufou ou encore du Ghana Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Cédéao. La France, elle, a été  représentée par son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le Président Alassane Ouattara a prêté serment sur la Constitution en présence de Mamadou Kone, président du Conseil Constitutionnel. Le « grand collier de l’ordre » lui a été remis. La veille de la cérémonie de prestation de serment, le chef de l’État ivoirien a posté sur Twitter le message suivant : « Peuple souverain de Côte d’Ivoire, c’est avec fierté, honneur et conscient de l’immense responsabilité que j’ai de vous servir, que je renouvellerai, ce lundi 14 décembre, mon serment devant le Conseil Constitutionnel et la Nation entière représentée. »

La cérémonie d’investiture s’est déroulée dans un contexte de vraie crise politique dans le pays. L’opposition, avec à sa tête Henri Konan Bédié, conteste toujours la réélection du président Alassane Ouattara et exige « un dialogue national » afin d’apporter des réformes dans la constitution et organiser de nouvelles élections. Selon l’hebdomadaire ivoirien Ivoir’Hebdo, 396 personnes proches de l’opposition sont actuellement incarcérées et plusieurs autres ont préféré quitter le pays devant la tyrannie imposée par le président de la République. 

À voir aussi  TCHAD : Incarcération d’opposants suite à des manifestations interdites

Cependant, d’autres priorités attendent le président Alassane Ouattara notamment sur le plan économique pour l’amélioration des conditions de vie des ivoiriens mais également politique : trouver un apaisement politique pour réconcilier les citoyens. 

       

Laisser un commentaire