Connect with us

ZETVPLAY

CHRONIQUE : Ce que nous pensons de la situation en Gambie.

Publie

le

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

A LA UNE

SÉNÉGAL – “Le débat du troisième mandat est un faux débat” dixit Dr. Ibnou Taïmiya Sylla

Publie

le

Article réalisé avec la collaboration de Bamba Siaka Doh Ouattara

Le lundi 3 octobre 2022, les États membres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) ont voté à Bucarest, en Roumanie, sur la composition de la prochaine assemblée générale de l’UIT pour les quatre prochaines années (2023-2026). Le Sénégal, a, une nouvelle fois, été réélu au Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) lors de la Conférence des plénipotentiaires. Un homme a pesé de tout son poids afin que cela arrive : le conseiller spécial du président Macky Sall  chargé du Numérique: le Dr. Ibnou Taïmiya Sylla. Ze-Africanews est allé à sa rencontre. Dans cet entretien il a également répondu à nos questions politiques notamment le troisième mandat, l’élection du président de l’Assemblée Nationale, la nomination du premier ministre, la scission de Mimi Touré mais également le vote du budget 2023 au montant global de 6400 milliards de FCFA

Le président sénégalais Macky Sall a eu le nez creux en nommant comme conseiller spécial le Dr Ibnou Taïmiya Sylla. Cet homme de valeur unit de solides qualités politiques à ces autres qualités qui sont celles d’un homme d’une grande connaissance. Avec le parcours d’ingénieur qui est le sien et la grande expérience de gestion de projets complexes et de « Team Building » qu’il a acquis auprès des grandes multinationales du monde, on peut dire qu’en matière de technologie numérique, c’est l’homme qu’il fallait auprès du Président Macky Sall. Il pense, il l’a dit lui-même sur sa page Facebook dans un post daté du 26 mai 2021, bien avant les élections locales, communales et départementales du 23 janvier 2022 : mes acquis et ma formation « … me confortent dans mon aptitude à pouvoir piloter la renaissance, le développement socio-économique, culturel et environnemental de la capitale du Niani. » 

L’interview intégrale à regarder ici : 

Originaire de Koumpentoum dans la région de Tambacounda au Sénégal, le Dr. Ibnou Taïmiya Sylla est le fils aîné de l’imam Cheikh Soubky Sylla. Issu d’une grande lignée de marabout, très tôt, Ibnou Taïmiya Sylla apprend le Coran et la sunna du prophète Mohammed. Ayant grandi entre Koumpentoum et Dakar, il obtient son baccalauréat au Lycée Seydou Nourou Tall (ex Lycée d’application de l’Ecole Normale Supérieure). Il part pour Tunis, entre à l’École Supérieure des Postes et télécommunications de Tunis et obtient son Diplôme d’ingénieur des Télécommunications en 1990. En 1996, il obtient sa graduation en Master de Sciences Appliquées (Option Micro-ondes/ Electronique Spatiale), suivi d’un PhD en Sciences Appliquées (Option : Micro-électronique) obtenu en 1999 à l’école Polytechnique de Montréal. Par ailleurs, il est titulaire d’un Master en Electronique Spatiale de Montréal, d’un Master en MBA en Finance et leadership stratégique de l’Université de Dallas. En plus d’être expert de la technologie « Internet of things », il est aussi consultant pour de nombreux start-ups internationales et Agences de régulation gouvernementales. Président du parti DISSO – « mouvement pour l’espoir et le développement » lors des élections locales du 23 janvier où il a été élu à la mairie de Koumpentoum et finalement la mouvance présidentielle « DEFAR SA GOX ».

Dr. Ibnou Taïmiya Sylla s’est fortement imbibé de ses expériences à l’étranger. Il s’est donc fixé pour objectif de faire atteindre au Sénégal l’émergence économique et sociale. Ceci passe inéluctablement dans l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. Cet homme n’a pas attendu d’entrer en politique pour apporter sa contribution aux couches les plus démunis de la population sénégalaise. Son Parti Diisoo, – Mouvement pour l’Espoir et le Développement -, entend promouvoir une nouvelle perception de l’interaction entre le gouvernement et les citoyens. Dans cette voie, il compte contribuer à l’émergence économique et sociale du Sénégal ainsi qu’à l’amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises. Avec son équipe de Diisoo-MED, il s’est fixé pour objectif d’implanter un nouveau projet de société qui favorisera la construction d’un Sénégal prospère et respecté dans le concert des nations.

Dr. Ibnou Taïmiya Sylla ©Ze-Africanews
Dr. Ibnou Taïmiya Sylla ©Ze-Africanews
Dr. Ibnou Taïmiya Sylla ©Ze-Africanews
Continuer la lecture

BREAKING NEWS

CULTURE-LIVRE – Léa Djadja prodigue conseils et astuces dans « Apprendre à s’aimer en 365 jours »

Publie

le

Article réalisé avec la collaboration de Siaka Bamba Doh Ouattara

Léa Djadja est une jeune influenceuse française d’une petite trentaine d’années, avec des origines égyptienne, russe, polonaise de par sa mère et béninoise de par son papa. Elle est suivie par plus de 360.000 personnes sur le réseau social instagram et plus de 325000 sur Tik Tok. En couple avec le rappeur français d’origine guinéenne, Black M, c’est dans l’émission”Incroyables Transformations” sur M6 qu’elle s’est fait connaître en tant qu’experte en maquillage. Elle vient de sortir un livre aux éditions Marabout :  « Apprendre à s’aimer en 365 jours ». Rassurez-vous ! Ze-Africanews est allée à sa rencontre pour une interview exclusive.

Presque tous les journaux actuels sont dotés de « coachs » et de spécialistes en tous genres qui distillent, de façon journalière et hebdomadaire, des conseils sur la façon de s’habiller, de manger, de dormir, de respirer,… à tire-larigot. Je dois en avoir oublié. Mais, ils sont au nombre de combien qui ont puisé ces recettes-là dans leur vécu. Sont-ils combien ces personnes qui parlent par expérience ? On peut en compter sur le bout des doigts. Léa Djadja fait partie de ce petit nombre. En plus de ses idées de beauté, de santé, elle montre comment on peut lutter contre la déprime, l’obésité dont elle-même a été victime. Telle est l’ambition de ce livre intelligent :  « Apprendre à s’aimer en 365 jours »

Dans ce livre conçu comme un agenda et parsemé de confidences, elle se livre à cœur ouvert. On pourrait dire qu’elle s’ouvre les veines. Ce livre se présente comme un suivi personnalisé avec les conseils de cinq experts en nutrition, en sport, en coiffure, en relaxation et en parentalité. Il y a de tout dans ce livre : Beauté, sport, nutrition, vie de couple, enfants, travail. Par les conseils donnés, vous vous sentez bien dans votre corps et surtout dans votre tête. Aussi hygiéniste que culturiste : l’objectif est d’atteindre une vie saine, mentalement, physiquement voire arriver au bonheur en un seul mot sans maux. Avec, en filigrane, une dimension relaxante — s’occuper de soi pour être en mesure de s’aimer.

Léa Djadja, l’experte de beauté de l’émission “Incroyables Transformations” qui donne beaucoup d’amour et de générosité, vous prend par la main durant un an, 365 jours, et vous fait découvrir par une routine quotidienne, les petits changements qui feront de vous la meilleure version de vous-même. Elle montre que pour être élégantes et en parfaite santé physique et mentale, nul besoin de s’instituer des traitements invasifs. Perdre quelques kilos en une semaine, un mois, n’est pas forcément bénéfique ni pour le corps, ni pour l’esprit. Il faut prendre le temps de travailler sur soi dans la durée. Le régime contraignant ne guérit pas l’âme ; il travaille sur le tape-à-l’œil qui n’est rien d’autre qu’un trompe-l’œil, car le teint, le comportement, la fraîcheur intérieure n’est pas prise en compte. Il ne suffit pas de vous délester de quelques kilos pour se réjouir, le secret de la vie heureuse est dans une routine quotidienne bien huilée, à l’huile de tournesol. Bien souvent, les rides gâtent le sourire et cela se répercute sur la santé mentale. Avec ce livre, tout réside entièrement dans l’hygiène, le maquillage, le sport, les mantras, tout ce que la médecine ne prend pas en compte.

Léa Djadja ©Ze-Africanews
Léa Djadja ©Ze-Africanews
Léa Djadja ©Ze-Africanews
Léa Djadja ©Ze-Africanews
Continuer la lecture

A LA UNE

SÉNÉGAL – Mame Balla Mbow fait son show à Paris

Publie

le

Article réalisé avec Bamba Siaka Doh Ouattara

Ce samedi 24 septembre 2022, dans la grande salle de spectacles et de concerts parisiens, Le Zèbre de Belleville, le célèbre comédien sénégalais des réseaux sociaux Mame Balla Mbow sort du virtuel. Après avoir fait ses preuves au Sénégal, il organise un One Man Show à Paris, la capitale de l’événementiel. Vous allez pleurer de rire. Si ce n’est pas le cas, vous serez remboursé.

Inimitable touche-à-tout, Mame Balla Mbow s’est acteur, humoriste, comédien,… avec un égal succès auprès des spectateurs et des internautes. Il a joué dans des séries à succès comme Infidèles, Arrêt Mère Thiaba. Ce jeune homme fait partie des comédiens sénégalais les plus suivis sur les réseaux sociaux. Lui seul a le secret de cette success-story. Il n’est pas à son premier one man show. Après le show qu’il a donné au Sénégal, il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il compte soulever le public parisien comme il l’a démontré au Canal Olympia et à Sorano. 

Née à Yeumbeul dans le département de Pikine au Sénégal, Balla Mbow est âgé d’une petite trentaine d’années. Adulé par une frange partie des sénégalais, Balla Mbow fait partie des personnes qu’on peut appeler influenceurs. Pourtant, l’homme reste modeste ; il se définit comme chroniqueur et blogueur. Cependant, depuis son jeune âge, il ne caressait qu’un rêve, celui de devenir comédien : « Depuis tout jeune, j’aimais la comédie. L’inspiration, je l’ai dans le sang. Je suivais les grands comédiens du monde comme Jamel Debbouze. C’est pour cela d’ailleurs que je ne m’identifie pas dans la façon dont la comédie est faite au Sénégal. Elle est déguisée et on met en exergue la beauté féminine, les cris, et fait le clown. Je me suis dit : pourquoi ne pas faire une comédie sur les réseaux sociaux et toucher des milliers de personnes, autrement dit, une nouvelle façon de faire de la comédie’’. Jusque là, il le réussit bien. Ses prises de positions très tranchées qu’il sert aux internautes avec un zeste d’humour ont fait de lui un personnage incontournable de la scène médiatique sénégalaise. 

Mame Balla Mbow ©Ze-Africanews

Rien ne prédestinait pourtant ce jeune homme à virer par l’humour. Son cursus scolaire est l’un des plus parfait. Titulaire d’une licence en Droit, Mame Balla Mbow est plus dévoué à la cause citoyenne que de gagner de l’argent. Après son baccalauréat en 2010 qu’il a eu son bac, il avait à cœur de faire de la sociologie, mais les voix de la destinée sont insondables. Il est orienté à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Quand il débarque dans l’univers de l’humour, il réussit à se bâtir très vite une communauté. Grâce à son talent, il est en 2021 plébiscité lors des Pulse Awards, en tant que «Influenceur Facebook de l’année». Toutes les grandes marques et entreprises se l’arrachent pour des campagnes publicitaires comme Orange, Dolima, le Ministère de la jeunesse, Canal+, Tecno, Oumou Group, Jumia. Ses apparitions condimentées à l’autodérision le pose en tant qu’acteur majeur du monde des médias virtuels. Cet artiste engagé ne mâche pas ses mots quand l’occasion de dénoncer un fait se présente. Sa crédibilité lui vient de sa constance. Chez lui, l’argent vient au second plan. Vivre de son métier n’est pas du tout facile. Il l’avoue lui-même : « Je suis au devant quand je vois quelque chose qui n’est pas normal. [Car] je ne porte pas les combats d’autrui. Je ne parle que des questions qui ont un intérêt général et non des combats pour faire plaisir à quelqu’un et ou jeter de l’opprobre ou de l’anathème sur un autre’’.

Continuer la lecture

DERNIERS ARTICLES

FACEBOOK

PUB

NEWS +