Home SANTÉ AFRIQUE – Plus de 100 milles décès dû au Coronavirus

AFRIQUE – Plus de 100 milles décès dû au Coronavirus

0

Le continent africain qui semblait plus ou moins maîtriser la première vague de contamination de la Covid-19, est en train d’être ravagé par la virulence de la deuxième vague. Le continent a officiellement franchi la barre des 100.000 morts, avec plus de 3.700.000 cas déclarés. Ce bilan officiel ne prend en compte que les chiffres divulgués par les autorités sanitaires mais la contamination générale ainsi que le nombre de décès dépasse de loin ce qui est retenu.

Tous les 54 pays qui composent le continent afraincain sont touchés par la pandémie actuelle. L’Afrique du Sud est largement devant avec 1.498.766 cas positifs et 48.708 décès. Le Maghreb doit aussi faire face à une montée des cas. En Afrique de l’Ouest, au Nigeria, au Mali, en Mauritanie, au Burkina Faso, au Sénégal, le nombre de cas a connu une progression rapide depuis décembre. 

Sur le continent, 21 pays enregistrent des taux de mortalité supérieurs à la moyenne mondiale de 2,2 %. Au Soudan, le virus tue 6,2% des personnes infectées, et 5,5% en Égypte. En Afrique de l’Ouest, le Liberia enregistre un taux de létalité de 4,4%, le Mali de 4,1 %, le Tchad de 3,6 % et le Niger 3,5 %.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Guy Marius Sagna sera jugé le 21 janvier 2020.

Les gouvernements africains se sont lancés dans la course au vaccin pour rompre définitivement la chaîne de contamination et arriver à une immunité collective. En effet, dans le continent, les chiffres ne sont pas faciles à maîtriser car certains porteurs du virus sont dits asymptomatiques, d’autres confondent la Covid-19 avec d’autres maladies. En outre, dans certaines localités, l’accès au test est un vrai problème, c’est pourquoi connaître le nombre exact de personnes contaminées reste une vraie équation.

Selon Emmanuel Baron, épidémiologiste de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) présente en Afrique, « Beaucoup de pays ont essentiellement des tests PCR, dans les capitales. Et plus on s’éloigne des centres urbains, moins il y a de tests.« 

       

Laisser un commentaire