Home INFRASTRUCTURE ANGOLA : 1,3 milliards de dollars investis pour l’approvisionnement en eau de...

ANGOLA : 1,3 milliards de dollars investis pour l’approvisionnement en eau de Luanda

0

L’Angola a bénéficié d’un financement global de 1,3 milliard de dollars pour un projet d’approvisionnement en eau potable de Luanda à partir de Bita. L’annonce a été faite, lors d’une récente visite à Luanda, la capitale, par Benedict Oramah, le président de la Banque africaine d’import-export (AfreximBank). La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (Bird), une filiale du groupe de la Banque mondiale, et la Bpifrance, un organisme public français de financement et de développement des entreprises, ont également participé au projet.

1,3 milliards de dollars, c’est le montant de l’investissement d’AfreximBank dans des initiatives de développement en Angola, comme le projet de corridor ferroviaire de Lobito, d’un coût de 3 milliards de dollars, et le projet d’approvisionnement en eau potable de Luanda dont le montant de l’investissement est évalué à 900 millions de dollars. Il s’agit d’un méga projet d’eau potable, et aussi l’un des plus importants en Afrique en termes de coût et d’infrastructures. 7,5 millions de personnes vont bénéficier de ce projet dont les contrats ont déjà été attribués, notamment à un consortium dirigé par le géant français Suez. 

A travers ce projet, l’Angola veut renforcer l’approvisionnement en eau des populations de la capitale à partir de Bita, une localité située à 40 km de Luanda, où l’entreprise française a commencé la construction d’une usine d’eau potable d’une capacité de 260 000 m3 par jour. Cette station fonctionnera grâce à une prise d’eau installée dans la rivière Kwanza qui passe près de la capitale Luanda avant de se jeter dans l’océan Atlantique. Le projet est mis en œuvre par Suez en partenariat avec Mota Engil, une entreprise portugaise de BTP, et Soares da Costa, une société de construction civile basée à Porto (Portugal).

À voir aussi  GUINEE EQUATORIALE : Le pays est devenu membre de l'OPEP.

Le projet d’approvisionnement en eau potable de Luanda a également pour but la pose de 82 km de conduites principales pour approvisionner quatre nouvelles lignes de distribution dans des zones de services périurbains ciblées, actuellement non approvisionnées, au sud de la capitale Luanda. Il s’agit de Cabolombo, Mundial, Ramiros et Bita. Les lignes principales seront également étendues pour approvisionner deux centres de distribution existants, mais sous-approvisionnés dans la banlieue de Luanda. Ainsi, les communes de Camama et de Benfica ne seront bientôt plus approvisionnées par des camions-citernes.

       

Laisser un commentaire