Home BURKINA FASO BURKINA FASO – Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara fixé le...

BURKINA FASO – Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara fixé le 11 octobre 2021 à Ouagadougou

0
Fresque Thomas Sankara @Ze-AfricaNews

Le tribunal militaire de Ouagadougou a fixé ce mardi 17 août 2021 la date du procès des personnes mises en cause dans l’assassinat de l’ancien président Thomas Isidore Sankara au 11 octobre 2021. Une date très importante qui marquera le début d’une nouvelle ère au Burkina Faso. Un procés également très attendu par la famille du révolutionnaire mais également par l’Afrique toute entière. 

La date du procès dans l’affaire Sankara tant attendue à travers le monde, a été enfin dévoilée ce mardi 17 août. Le 11 octobre 2021, le procès s’ouvre à Ouagadougou. C’est le procureur militaire qui donne la nouvelle à travers un communqué. « Le procureur militaire près le tribunal militaire de Ouagadougou, informe l’opinion nationale et internationale, que le procès des personnes mises en cause dans l’affaire de l’assassinat du président Thomas Sankara et de ses douze compagnons s’ouvrira le lundi 11 octobre 2021 à partir de 09H00 (GMT et locales) », indique un communiqué.

Selon Me Guy Hervé Kam, l’un des avocats des familles des victimes, la programmation de ce procès n’est pas seulement une victoire pour les familles mais « le temps de la vérité judiciaire ». « Cela fait un long moment d’attente pour que s’établisse de façon claire et précise devant tout le monde, les responsabilités individuelles et collectives qui ont conduit à cette tragédie du 15 octobre 1987 », a déclaré l’avocat.

À voir aussi  RWANDA : Paul Kagamé répond à Emmanuel Macron.

L’affaire Sankara a été relancée après la chute de Blaise Compaoré en 2014. L’ex président burkinabè incriminé dans cette affaire, est en exil en Côte d’Ivoire depuis sa destitution. Il est aussi accusé dans l’assassinat de Thomas Sankara.12 autres accusés seront jugés pour « attentat à la sûreté de l’Etat », « complicité d’assassinats » et « complicité de recel de cadavres ». Parmi ces accusés figurent le général Gilbert Diendéré, l’un des principaux chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

Né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta, actuel Burkina Faso, Thomas Isidore Sankara est un homme d’État anti-impérialiste, révolutionnaire, socialiste, panafricaniste et tiers-mondiste burkinabè. L’homme politique en avance dans son temps, une figure proie et éclairée de sa génération, brillant, visionnaire  et panafricaniste né,  est arrivé au pouvoir le 04 août 1983. Après quatre années passées au pour, le “Che africain” a été lâchement assassiné par un commando le 15 octobre 1987 à 37 ans, lors d’un putsch qui porta au pouvoir son compagnon d’armes d’alors, Blaise Compaoré. 

       

Laisser un commentaire