Home SPORTS CAF – Le sud-africain Patrice Motsepe élu président par proclamation

CAF – Le sud-africain Patrice Motsepe élu président par proclamation

0
Patrice Motsepe @Capture Facebook

Patrice Motsepe est élu septième président élu de la Confédération africaine de football (CAF) ce vendredi 12 mars 2021 à l’hôtel Sofitel de Rabat, au Maroc. Le sud-africain était le seul candidat déclaré, suite à l’annonce des retraits de l’ivoirien Jacques Anouma, du sénégalais Augustin Senghor et du candidat de la Mauritanie, Ahmed Yahya. Le président sortant, Ahmad Ahmad, suspendu pour 2 ans, n’a pas pu se présenter à nouveau.

Il ne s’agissait pas d’un scrutin en tant que tel mais juste de l’officialisation de la nouvelle fonction du sud-africain Patrice Motsepe. Ce dernier s’est présenté ce vendredi 12 mars sans opposition à la 43e Assemblée générale de la Caf à Rabat. Il est ainsi élu président de la Caf pour un mandat de quatre ans jusqu’au prochain congrès électif en 2025.

Cette élection du sud-africain a été facilitée par le consensus trouvé à Rabat au mois de février 2021 sous la présence du président de la FIFA, Gianni Infantino. Les autres candidats en lice Augustin Senghor du Sénégal, le Mauritanien Ahmed Yahya et Jacques Anouma de Côte d’Ivoire, ont accepté de se retirer en échange de postes de direction. Le candidat sénégalais Augustin Senghor devient le 1er vice-président et le mauritanien Ahmed Yahya le 2e vice-président. L’ivoirien, Jacques Anouma, est le conseiller spécial du candidat élu.

À voir aussi  CAN 20019 : l'Égypte fait le nécessaire.

La campagne menée par Patrice Motsepe l’a emmené au Cameroun, au Maroc, en Égypte et au Qatar, rencontrant d’innombrables chefs d’associations africaines de football. Ces voyages ont coïncidé avec des événements tels que le Championnat d’Afrique des Nations (Chan), une réunion exécutive de la Caf, la finale de la Ligue des champions de la Caf et la Coupe du monde des clubs de la Fifa.

Patrice Motsepe était donc bien parti puisqu’il semblait avoir le soutien d’un bloc de 13 des 14 associations membres du Cosafa (Conseil des associations de football d’Afrique australe), une grande partie du Cecafa (Conseil des associations de football d’Afrique orientale et centrale).

Son élection était donc très probable, ce qui a d’ailleurs rendu possible l’accord trouvé avec les trois autres candidats. 

       

Laisser un commentaire