Home IMMIGRATION SÉNÉGAL/ESPAGNE – Les deux pays signent un accord pour lutter contre l’immigration

SÉNÉGAL/ESPAGNE – Les deux pays signent un accord pour lutter contre l’immigration

0
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et président Macky Sall @Capture Facebook

L’émigration clandestine est au centre de la visite officielle du premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, à Dakar. Ce dernier a rencontré le président Macky Sall ce vendredi 9 avril 2021 pour faire le point sur le nombre de migrants arrivés aux îles Canaries depuis 2020. Les côtes sénégalaises étant un point de départ stratégique pour rallier l’Espagne, Pedro Sanchez veut faire du Sénégal « un partenaire essentiel dans la gestion de la route de l’Atlantique. » A cet effet, les deux pays ont conclu un accord appelé « migration circulaire » ou  » saisonnière ». Elle consiste à organiser l’émigration de façon légale et périodique. Cela permettra sans doute d’éviter les départs risqués à bord de pirogue et de réglementer les conditions de séjour des candidats à l’émigration.

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez et le chef d’État sénégalais, Macky Sall, ont signé une convention ce vendredi 9 avril dans le but de lutter de façon définitive contre l’émigration clandestine des jeunes sénégalais. Dans son discours, le président du gouvernement espagnol a annoncé la signature par les deux entités « d’une déclaration commune et de deux protocoles d’accord ». L’objectif de cet accord conclu entre les deux pays est de renforcer les « relations bilatérales dans ce domaine » avec le Sénégal afin de parvenir à « une migration sûre, ordonnée et régulière ». L’Espagne compte se donner les moyens nécessaires pour faire appliquer ces mesures annoncées et visant à organiser de façon périodique les candidats à l’émigration. Dans ce sens, pedro Sanchez salue le travail de « la Police et la Garde civile espagnoles déployées au Port autonome de Dakar« , tout en soulignant que « leur collaboration avec les autorités sénégalaises est essentielle pour lutter en première ligne contre l’immigration irrégulière.« 

Abordant dans le même sens, le président Macky Sall a fait savoir que l’Espagne est « un partenaire majeur avec lequel (son pays) entretient des relations dynamiques, confiantes et multiformes.«  Il s’est dit aussi satisfait de cette convention migratoire qui lie désormais les deux pays dans une coopération bilatérale solide.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Le collectif "ma noirceur, ma fierté, mon identité" contre la dépigmentation.

A noter qu’en 2020, 23 000 migrants ont débarqué dans les côtes espagnoles. Ce nombre jugé excessif par les autorités de la péninsule ibérique est 10 fois plus important que l’année précédente. Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a donc entamé une tournée dans plusieurs pays africains, dont cette visite au Sénégal, afin de trouver des solutions à ce phénomène qui a emporté bon nombre de fils du continent africain et brisé ainsi leur rêve de réussite et de soutien à leurs familles. 400 migrants sénégalais ayant déjà rejoint l’Espagne devraient bientôt faire l’objet d’un rapatriement dans les prochains mois.

       

Laisser un commentaire