Home GUINÉE GUINÉE – Le président Alpha Condé à été arrêté par les forces...

GUINÉE – Le président Alpha Condé à été arrêté par les forces spéciales

0

Un coup qu’on ne sentait probablement pas venir. Le président Alpha Condé, 83 ans, est entre les mains des putschistes ce dimanche 5 septembre 2021. Les forces spéciales dirigées par le commandant Mamady Doumbia, ont détenu le chef de l’Etat ainsi que beaucoup d’autres dignitaires du régime.

Une journée inoubliable dans l’histoire politique de la Guinée. Le président Alpha Condé, à la tête du pays depuis 11 ans, à été arrêté ce dimanche 5 septembre 2021 par une unité d’élite de l’armée à la fois entraînée et équipée. Tout à commencé aux environs de 8h avec des tirs nourris et à l’arme lourde au cours de la matinée aux abords de Sékoutoureya, le palais présidentiel où se trouvait alors le chef de l’État. 

À la mi-journée, le commandant de l’unité d’élite, Mamady Doumbia, un Malinké originaire de la région de Kankan, apparaît dans une vidéo fortement partagée sur les réseaux sociaux pour donner les raisons du coup d’État perpétré contre Alpha Condé. « La situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la gabegie financière […] ont amené l’armée républicaine à prendre ses responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée. », a affirmé le commandant, béret rouge sur la tête et lunette de soleil sur le nez, entouré de deux militaires.

À voir aussi  SÉNÉGAL - Macky Sall promet une régulation des réseaux sociaux

Il a annoncé par la même occasion la dissolution de la Constitution, du gouvernement, des institutions et la fermeture des frontières. Désormais, conclut-il, un « Comité national du rassemblement et du développement, (CNRD) » a pris le pouvoir.

À noter qu’Alpha Condé a été réélu pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Guinée avec 59,5% des voix, le samedi 24 octobre 2020. Une élection qui fut fortement contestée par l’opposition ainsi que la société civile. Ce coup d’État qui intervient une année après sa réélection en dit long sur l’insatisfaction du peuple guinéen par rapport à la situation socioéconomique du pays.

       

Laisser un commentaire