Home LITTÉRATURE SÉNÉGAL – « La Philosophie à l’épreuve des nanotechnosciences » : Le...

SÉNÉGAL – « La Philosophie à l’épreuve des nanotechnosciences » : Le second livre de Thierno Guèye

0
Thierno Guèye, Enseignant-chercheur à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)

L’enseignant-chercheur à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Thierno Guèye, vient de publier La Philosophie à l’épreuve des nanotechnosciences. Un ouvrage dont la première partie, Critique des nanotechnologies, a été publiée, en 2020, aux Éditions Peter Lang Publishing à New York. Le premier ouvrage a été préfacé par le chimiste Christian Joachim, directeur de recherche au CNRS, en charge des Nanosciences du Centre d’Elaboration des Matériaux et d’études structurales (CEMES) de Toulouse, et le second par Serge Robert, professeur titulaire au département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal.

L’auteur sénégalais, Thierno Guèye, a publié deux ouvrages, Critique des nanotechnologies et La Philosophie à l’épreuve des nanotechnosciences, tirés de sa thèse de doctorat. Dans la préface du premier essai, Christian Joachim déclare que Thierno Guèye fait œuvre de géographe scientifique. Il part, selon lui, en nano avec la bonne intention d’en borner les chemins et d’en apprécier les nuances qui permettent de passer d’une nano-vallée à une autre. Et la liste des nano-vallées est longue : nano-médecine, nano-crédit, nano-droit, nano-machines, nano-lithographie, nano-production, nano-lessives… nano-bactéries… « Il faut ici reconnaître le très beau travail de Thierno Guèye reprenant mot à mot l’histoire du nano depuis ses débuts étymologiques en Grèce où « nanno » n’était qu’un nom propre affectueux sans rapport avec une activité scientifique ou technique jusqu’aux finesses de l’écriture atome par atome de notre époque », a-t-il déclaré.

Le second livre se propose de réaliser le projet ambitieux d’établir les fondements d’une épistémologie des nanotechnosciences. Il s’agit d’une analyse de philosophie des sciences portant sur cet objet nouveau et de grande importance scientifique, économique, politique et sociale. Alors que la plupart des travaux de recherche en sciences humaines sur les nanotechnologies portent sur leurs dimensions sociales, éthiques, politiques ou économiques, souligne pour sa part Serge Robert, la thèse de Guèye a, indique-t-il, une orientation fortement épistémologique. « L’essai qu’il présente ici à la communauté scientifique est issu de cette thèse et fait précisément un lien qui nous manquait entre la littérature en philosophie des sciences et le développement des nanotechnologies. Dès lors, l’angle d’approche du phénomène nano est ainsi d’entrée de jeu original », déclare-t-il.

À voir aussi  NATURAL HAIR ACADEMY 2019 : L'évènement incontournable de la beauté africaine.

 Thierno Guèye est double docteur en philosophie de l’Université de Grenoble et de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Depuis 2019, il est enseignant-chercheur et formateur à la Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (FASTEF, U.CAD). Il a été professeur à l’Institut de Technologie Agroalimentaire du Québec (ITA), a fondé Covoyagement et est éditeur à EJO Wolof Books. Il est aussi titulaire d’un master de Science Po Toulouse et d’un DEA de l’U.CAD. Il a inventé la méthode « Québégalaise » pour faire lire les textes aux étudiants.

       

Laisser un commentaire