Home MUSIQUE SÉNÉGAL – “Ndèye”, une ode à la femme de Jahman X-Press

SÉNÉGAL – “Ndèye”, une ode à la femme de Jahman X-Press

0

L’artiste Jahman X-Press a dévoilé le clip de sa nouvelle chanson “Ndèye”, une ode à la femme. “Ndèye” signifie “Mère” en français mais c’est également un prénom féminin. Le chanteur sénégalais y dénonce la violence faite aux femmes, la maltraitance des femmes emprisonnées dans des mariages parfois dangereux voire fatals pour elles.

“Le mariage, cette union sacrée qui est le résultat de l’amour exprimé par deux êtres, qui se promettent une vie commune, jusqu’à ce que la mort les sépare, ne devrait être en aucun cas un moyen de répression qui arrache la vie à une femme. Malheureusement, dans certaines de nos sociétés, de plus en plus de femmes subissent toutes sortes de violences dans leurs ménages et n’osent pas hausser la voix par peur des conséquences. Cette minimisation de leurs souffrances anéantit toutes forces ou espoirs. Il serait temps d’unir nos forces pour sensibiliser et soutenir les femmes en disant.  » NON aux VIOLENCES FAITES AUX FEMMES  » a Jahman X-Press déclaré pour expliquer la naissance de ce titre “Ndèye”.

Qui est Jahman X-Press ?
Jahman X-Press de son vrai nom Abdoulahad Thioune, est un artiste sénégalais, auteur-compositeur et interprète et membre de la bande X-Press qui est originaire de la ville de Diourbel au Sénégal, située à environ 150 kilomètres à l’est de Dakar. L’artiste surfe sur la musique électronique et les sons vibrants de la guitare dont il sait jouer avec perfection. Très vite, il a conquis le cœur des mélomanes. L’artiste s’investit dans une carrière solo. Plusieurs chansons à succès sont inscrites dans son répertoire comme « Sekougn Bayante », “Bamba Nieup”, “Damakoy def”, “Bamba la Joie”, “Def Si Code” ou encore « Bamba la paix ».

L’année 2020 est une consécration pour le chanteur sénégalais aux sonorités inédites, il a été classé dans le top 5 des chanteurs sénégalais les plus populaires sur YouTube par Billboard, le prestigieux magazine américain spécialisé dans les charts internationaux qui fait des classements hebdomadaires.

Sa rigueur musicale a facilité ses collaborations avec de nombreux d’artistes sénégalais, comme Wally Seck, le fils du feu chanteur Thione Ballago Seck ou encore le rappeur militant engagé Fou Malade. Il a également collaboré entre autres, avec le groupe de rap français Sexion d’Assaut composé notamment du franco-congolais Maitre Gims et le franco-guinéen Black M ou le franco-sénégalais Barack Adama.

La réaction des internautes sur la chanson“Ndèye”
Pluie de réactions de la part des internautes dès la diffusion de la chanson sur les plateformes streaming et musicales. La chanson a déjà comptabilisé plus de 800 000 vues rien que sur youtube.

“Emotions, bonheur, tristesse et fierté sont mes sentiments en regardant ce clip une centaine de fois tu à su vider le cœur de beaucoup de femmes tout pays confondues c’est pas que les femmes sénégalaises mais du monde entier. Jahman tu a rempli une mission incroyable sans le savoir … malgré ton jeune âge tu à su intelligemment, éduqué, corrigé et où conseiller des vieux, père, mère et sœur frérot que dire de plus, si ce n’est, merci de la part de toutes les femmes du monde entier qui en écoutant ce son, verront leur histoire raconter. Merci mon fils d’être la voix de ceux qui souffrent en silence” a écrit la youtubeuse Feuz Galsen.

“0% vulgarité, 0% d’insulte, 100% talent, 100% simplicité, JAHMAN nous a encore touchés. Paix sur lui ” écrit Seydou Diop

À voir aussi  SENEGAL : Penser l’Afrique autrement avec les Ateliers de la Pensée.

“Qui a pleuré comme moi en regardant la vidéo vraiment il est trop fort.” écrit Mamouch MB

“Cette chanson c’est comme si tu l’as écrit pour moi ma mère s’appelait ndeye elle est est décédé à l’âge de 25 ans maladie du cancer laissant derrière elle deux enfants moi et ma sœur j’ai 2 ans donc j’ai pas eu le temps de la connaître. Un jour, j’ai découvert un journal privé d’elle et j’ai compris beaucoup de chose que je préfère garder pour moi mais merci de dévoiler un sujet si sensible.” a également écrit Daddy Sy Officiel.

“Je tombe sur ce son et je suis scotchée. Tu as chanté pour toutes les femmes mariées jeunes ou adultes pas juste pour les Mamans. Et je ne sais pas comment tu as fais vraiment pour comprendre ce que vivent ces femmes mariées car je me demande est ce que leurs maris sont conscients ou c’est peut être l’homme qui est fait pour ne pas comprendre le mal que sa femme vit en silence à cause de ce qu’il lui fait subir. Mais en t’ écoutant chanter ces paroles je me suis dit que tout homme qui fait souffrir sa femme le fait exprès. Et la Belle mère aussi qui y rajoute sa touche alors qu’elle sait ce que signifie le ménage, elle est juste cruelle et veut se venger sur sa Belle fille. Bref relevez vous et fuyez SVP même si vous allez souffrir ça passera ne restez surtout pas, car dans un ménage où il n’y a ni considération, ni protection, ni respect… Ce n’est pas l’amour qui tiendra ce ménage car L’Amour doit être accompagnée par ces 3. Fuyez svp avant que vous mourrez de souffrance. Le fameux « Mougnal »(résiste) je le connais ce MOT J’ai vu ma mère…” écrit un autre internaute Etre véridique.

“Moi je suis partie pour ne pas mourir dans la douleur et ne pas infliger cette situation à mes enfants. Courage à toutes les « Ndèye » dans les maisons” écrit Ndeye Penda Ndiaye.

Les féministes ont également réagi
En dehors des internautes, les féministes ont également réagi. Si certaines apprécient la rigueur, la précision des scènes, le message véhiculé dans cette chanson pour les femmes battues, maltraitées, violentées, humiliées, d’autres ont déploré le fait que la personne qui incarne le rôle de la femme battue meurt à la fin. Pour elles, c’est une triste fin. Elles auraient aimé qu’elle se relève de ce mariage et continue sa vie.

La féministe Maïmouna Astou Yade a donné ses impressions sur cette chanson : “Jahman et les féministes ! Son nouveau clip mérite d’être critiqué aussi. Cette nouvelle chanson écrit certes toute cette violence conjugale envers les femmes mais on n’a pas apprécié le fait que “Ndèye” meurt à la fin. “Ndèye” pouvait aussi PARTIR, dire STOP car elle n’était pas du tout obligée de vivre cette INJUSTICE.”

En résumé, comme dans la plupart de ses chansons cultes qui dès la sortie draine une foule de commentaires, d’appréciation et de critiques, Jahman X-Press n’a pas dérogé à la règle pour sa dernière production “Ndèye”. Il a réouvert le débat qui chez les féministe sénégalais qui n’est pas prêt de se refermer d’aussi tôt.

Regardez le clip ici :

       

Laisser un commentaire