Home EDUCATION SÉNÉGAL : Pour une reprise des classes non discriminatoire

SÉNÉGAL : Pour une reprise des classes non discriminatoire

0
©AFD

L’ONG Action humaine pour développement intégré au Sénégal (AHDIS) et des chercheurs en éducation, formation et sport de l’Université Gaston Berger (UGB) appellent le Gouvernement du Sénégal à reconsidérer sa décision de faire retourner à l’École seulement les élèves candidats aux examens publiques le 2 juin 2020.

Cette invite est motivée essentiellement par le fait qu’il n’y aucun risque de perdre l’année scolaire, étant donné que le programme pédagogique a été réalisé à moitié. Vouloir éviter une année blanche tout en laissant plus de la moitié des élèves en dehors de l’École Physique est une discrimination difficilement acceptable.

· Considérant qu’aucune sécurisation physique ou matérielle ne pourrait rassurer les élèves et les soustraire de la peur ambiante d’être contaminés à tout moment et en tout lieu ;
· Étant donné que l’activité d’enseignement-apprentissage n’est pas favorable en ce moment de fragilité psychologique ;
· Espérant, avec les épidémiologistes, que l’intensité de la psychose s’atténuera d’ici au mois de septembre,

Sélectionné pour vous :  KENYA : Le pays cherche 400 volontaires pour tester un vaccin contre le covid-19

Nous demandons au Gouvernement, pour mieux achever l’année scolaire 2019-2020 avec tous les apprenants et un programme complet, de la prolonger jusqu’au mois de novembre prochain et de suspendre les enseignements jusqu’au mois de septembre.