Home AFRIQUE DE L’EST SOUDAN : Omar el-Béchir jugé pour corruption.

SOUDAN : Omar el-Béchir jugé pour corruption.

0
Omar el-Bechir - Crédit Photo H24info

L’ancien président soudanais Omar el-Béchir, destitué par l’armée le 11 Avril 2019 après un vaste mouvement de contestation populaire, comparaîtra la semaine du 17 juin 2019 pour des faits de corruption et de possession illégale de devises étrangères.

Rappelons d’abord que c’est à la suite d’un coup d’État en 1989 qu’Omar el-Béchir s’est emparé du pouvoir de Khartoum qu’il dirigea d’une main de fer durant 20 ans. Sous son régime, le Soudan a eu à connaître un niveau de corruption sociale et institutionnelle indescriptible. Le pays a été, par ailleurs, classé à la 172ème place sur 180 dans l’indice 2018 de perception de la corruption de l’ONG Transparency International.

Ce samedi 15 juin 2019, le procureur général, al-Walid Sayyed Ahmed, a affirmé que le président déchu sera jugé ladite semaine sans préciser la date exacte. Cette décision est la conséquence logique de fouilles opérées à son domicile sous la houlette du chef du conseil militaire de transition, le général Abdel Fattah al-Buran. Cette perquisition a permis de mettre la main sur la somme de 113 millions de dollars en liquide. Une somme partagée entre des livres soudanaises, des dollars et des euros.

Sélectionné pour vous :  COTE D'IVOIRE : La Déclaration du PDCI-RDA depuis Paris.

En plus de l’inculpation pour corruption, le Procureur a évoqué le meurtre de plusieurs manifestants durant la répression née au mois de décembre 2018 à la suite de la hausse considérable du prix du pain. L’ancien président avait imposé l’État d’urgence le 22 février 2019, un état d’urgence d’intimidation qui avait duré 1 mois 21 jours.

Enfin, Omar el-Béchir fait désormais l’objet de poursuites pour blanchiment d’argent et financement du terrorisme.