Home A LA UNE SENEGAL : Dieynaba N’Diaye : « Entreprendre, c’est avoir une conviction, du courage...

SENEGAL : Dieynaba N’Diaye : « Entreprendre, c’est avoir une conviction, du courage et surtout être persévérant. »

0
SHARE
Créations de Dieynaba N'Diaye.

Dieynaba N’Diaye est une femme de 36 ans, afro descendante, de parents sénégalo-mauritanien. Elle est née et a grandi dans l’est de la France. Cette maman d’un petit garçon de 8 ans est chef d’entreprise. Elle a crée sa propre marque de collants. Elle nous parle de son parcours.

D’où vous est venue l’envie d’entreprendre ?
Je travaille depuis l’âge de 17 ans, souvent en combinant les études et j’ai toujours eu pour but d’entreprendre un jour. Je me disais que l’expérience accumulée ainsi que mes voyages doivent me servir autrement qu’en travaillant pour quelqu’un d’autre. J’ai toujours été en contact avec une clientèle (surtout féminine) qui est de plus en plus exigeante.

Qu’est ce qui justifie le choix du secteur des vêtements, le collant, précisément ?
J’ai décidé de créer ma propre marque de collants car, comme beaucoup de femmes à la peau noire ou métissée, il est très difficile de trouver le bon produit avec les bonnes teintes. C’est un vrai parcours du combattant de trouver des collants couleur chair adaptés à notre peau, pire encore lorsque l’on habite en dehors de la région parisienne. Certaines professions exigent pourtant le port de collants couleur chair, ce qui devient compliqué pour une femme « non-blanche ». Par la création des Collants NANDI, je réponds donc à une forte demande.

Dieynaba N’Diaye, entrepreneur, créatrice des collants Nandi.

Racontez-nous vos premiers pas dans l’entreprenariat !
C’est très stimulant d’entreprendre car il y a beaucoup d’éléments auxquels il faut faire face. Pour ma part, j’ai commencé par m’auto-financer donc mes principales difficultés sont essentiellement liées aux finances et à l’organisation par rapport à mon enfant. Parallèlement à cela, il y a bien sûr tout ce qui fait que l’on s’accroche et que l’on fait tout pour surmonter les obstacles afin d’atteindre les objectifs. La plus grande satisfaction dernièrement fût la réception et la découverte de mes premières paires de Collants NANDI. Ce fût même émouvant car c’est le fruit de plusieurs mois de travail et d’imagination enfin concrétisés. Ce n’est qu’une étape de plus franchie, il y a en a encore beaucoup d’autres mais je suis prête à les affronter.

« NANDI, comme la mère du guerrier Chaka Zulu, symbole du travail et de la persévérance. »

Qu’est ce qui est votre moteur, qu’est ce qui vous stimule ?
Entreprendre, c’est avoir une conviction, du courage et surtout être persévérant. C’est une des raisons pour laquelle j’ai choisi d’appeller mes collants NANDI, un clin d’oeil à la Reine Nandi, mère du guerrier Chaka Zulu, mais aussi symbole du travail et de la persévérance. Elle a également élevé son enfant seule.
Les encouragements et la satisfaction de mes clientes font aussi partie de ce qui me motive et me pousse à aller plus loin et à ne pas baisser les bras.
Je n’ai jamais pensé à laisser tomber mon projet malgré des journées difficiles parfois. La satisfaction est encore plus grande lorsque l’on sait que les efforts fournis finissent par payer.

Comment vous voyez vous dans 10 ans ?
Dans 10 ans, je me vois à la tête de la marque NANDI qui proposera plusieurs produits destinés à la femme noire ou métissée. Des produits adaptés à notre couleur de peau, qui la subliment, même si elle l’est déjà. J’ai pour ambition de faire de NANDI, une marque de référence dans le domaine de la lingerie et de l’accessoire toujours principalement destinées aux mêmes femmes, en France mais aussi dans toute l’Europe voire plus. Je vous invite à visiter mon site www.collantsnandi.fr pour découvrir les différentes teintes et les caractéristiques des Collants NANDI.

SHARE