Home CULTURE AFRIQUE DU SUD : Mort de Johnny Clegg, le « Zulu blanc ».

AFRIQUE DU SUD : Mort de Johnny Clegg, le « Zulu blanc ».

0

Le musicien sud-africain Johnny Clegg, surnommé le « Zoulou blanc » est décédé mardi 17 juillet 2019 à l’âge de 66 ans. Il a été terrassé par un maudit cancer du pancréas. Musicien engagé, il fut une figure emblématique de la lutte contre l’apartheid. Il incarnait dans ses chansons la résistance à l’apartheid. Il a longtemps oeuvré pour le pardon et la réconciliation national.

En effet, la nation Arc-en-ciel de Nelson Mandela vient de perdre une icône incontournable dans la lutte contre la domination blanche. À travers son art, Johnny Clegg incarnait un mélange de mélodie alliant les rythmes zoulou au pop occidental.

Artiste-compositeur, Johnny Clegg est né en 1953 au Royaume-Uni, d’un père britannique et d’une mère zimbabwéenne, il arrive en Afrique du Sud à l’âge de 7 ans où la minorité blanche règne en maître absolu sur la majorité noire. Il fut initié aux cultures locales par son beau-père qui était journaliste. Il avait expliqué que son refus à l’apartheid n’avait rien de politique.

Ainsi Johnny Clegg avait marqué tout une génération de sa générosité musicale. L’artiste international, défenseur des droits de l’Homme, représentait tout un symbole dans cette société sud-africaine des années 80, divisée selon les appartenances ethniques et les origines génétiques. Sa chanson « Asimbonanga » dédiée à Nelson Mandela, fit l’un de ses œuvres musicales qui a le plus marqué l’esprit des mélomanes.

Le Zoulou Blanc a ainsi tiré sa révérence laissant un pays en deuil, une disparition qui touche l’ensemble du continent africain mais aussi en dehors du continent. Il était sur le point de sortir son dernier album, « King Of Time » sur lequel il travaillait.