Home AMÉRIQUE ETATS-UNIS : Première femme noire élue dans le Massachusetts Ayanna Pressley.

ETATS-UNIS : Première femme noire élue dans le Massachusetts Ayanna Pressley.

0
SHARE
ph : Radio-Canada.ca

Elle s’appelle Ayanna Pressley et elle a dit, lors de son discours de victoire, que, «Pour les femmes de couleur, on ne parle pas de plafond de verre à briser mais de plafond de béton. Vous savez ce qui perce le béton ? Des bouleversements sismiques.» 

C’est la première fois que son Etat envoie une Afro-Américaine au Congrès. Sans adversaire au second tour, Pressley peut tout de même se targuer d’avoir détrôné après 10 mandats Mike Capuano lors des primaires démocrates en septembre.
A 44 ans, la nouvelle élue à la Chambre des représentants pour le Massachusetts a promis à ses électeurs de ne fêter son succès qu’après avoir «instauré l’égalité» entre Américains. L’élue au conseil municipal de Boston s’est inscrite dans le mouvement #MeToo et a raconté publiquement les agressions sexuelles qu’elle a subies dans son enfance.
Il n’y a pas eu de vague « bleue » démocrate, mais la vague « rose » est incontestable: deux ans après la défaite à la présidentielle d’Hillary Clinton, les élections américaines de mardi ont propulsé au Congrès un nombre record de femmes, souvent de fortes personnalités qui pourraient bousculer le statu quo.
Vingt mois après la grande « Marche des femmes » qui a vu plusieurs millions d’entre elles manifester avec des bonnets roses contre Donald Trump, et un an après la naissance d’un mouvement #MeToo animé par les adversaires du président, cette vague féminine concerne quasi exclusivement le camp démocrate.

SHARE