Home RÉSEAUX SOCIAUX GHANA – Twitter veut conquérir l’Afrique via le Ghana

GHANA – Twitter veut conquérir l’Afrique via le Ghana

0

Twitter a choisi le Ghana pour s’installer dans le continent africain. L’annonce a été faite ce lundi 12 avril 2021 dans un communiqué de l’entreprise. Le réseau social compte procéder au recrutement de onze personnes chargées de gérer le bureau qui sera bientôt ouvert à Accras, la capitale. Twitter justifie le choix du pays par le respect des fondements de la démocratie tels que la liberté d’expression, la liberté de presse, l’accès facile à internet ainsi que l’attribution à la capitale ghanéenne, Accra, du secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). 

Le réseau social Twitter veut consolider sa présence en Afrique. Le Ghana va bientôt accueillir l’équipe choisie par l’entreprise et chargée de travailler sur les opportunités qu’offre ce continent. Twitter compte recruter onze personnes et bientôt ouvrir un bureau qui lui servira de quartier général pour le continent. « Aujourd’hui, conformément à notre stratégie de croissance, nous sommes heureux de vous annoncer que nous constituons une équipe au Ghana », a annoncé Twitter dans un communiqué publié ce lundi 12 avril 2021.

À voir aussi  SÉNÉGAL - Makhtar Diop à la tête de l’IFC

Le chef d’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, s’est réjoui des critères sélectifs ayant conduit au choix de son pays. « Le choix du Ghana comme quartier général pour les opérations de Twitter en Afrique est une EXCELLENTE nouvelle« , a posté sur Twitter le président ghanéen qui salue ainsi « le début d’un beau partenariat« .

Comme Facebook qui s’est déjà installé au Nigéria, pays le plus peuplé d’Afrique, le réseau social Twitter espère aussi offrir un cadre sain de discussion et d’échanges à tous les africains avec un accès rapide et facile. « Nous devons nous immerger davantage dans les communautés riches et dynamiques qui donnent le ton dans les discussions au quotidien à travers le continent africain », précise la compagnie dans le même communiqué.

       

Laisser un commentaire