Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL –  Coup de tonnerre : Pape Diop démissionne de l’Assemblée nationale

SÉNÉGAL –  Coup de tonnerre : Pape Diop démissionne de l’Assemblée nationale

0
Papa Diop @Capture photo SeneWeb

Pape Diop, celui qui avait fait beaucoup parler de lui lors de son choix de rallier la coalition Benno Bokk Yakaar démissionné de son poste de député. C’est l’homme qui s’était mis du côté du pouvoir lui facilitant de gagner une majorité au sein de l’hémicycle, un acte qui a été  très mal reçu par l’opinion sénégalais et surtout par les partisans de l’opposition.

L’ancien Maire de Dakar n’est pas le premier à jeter l’éponge, la député Sokhna Dieng Mbacké qui siège à l’Assemblée comme député depuis 2012, s’est également retirée de cette 14ème législature en du mois d’octobre. La parlementaire a démissionné pour convenances personnelles.

Ce vendredi 4 novembre, Pape Diop a ainsi rendu le tablier. D’après le journal L’Observateur, dans sa parution de ce samedi 5 novembre 2022 l’ancien député par voie écrite à travers une lettre qu’il a adressée au président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, justifie son acte de se retirer  par non «convenance personnelle». 

À voir aussi  SENEGAL : KHALIFA SALL : La défense demande un audit des dépenses.

leader de Bokk Gis Gis qui au mois d’août assumait son ralliement à la coalition présidentielle et qui avait permis au pouvoir de retrouver la majorité à l’Assemblée nationale, comme le renseigne également le journal Échos, ne «ne souhaite pas mêler son nom, sa personnalité et son image à cette nouvelle (législature) qui fait déjà parler d’elle et pas dans le bon sens». A encore souligné le journal Les Échos souligne : «Même lors de l’installation (de l’Assemblée nationale), le 12 septembre dernier, il n’a pas bougé une seule fois de son siège. Il a préféré assister en spectateur aux insultes, injures, invectives et aux coups que se donnaient certains députés.»

Pour rappel, Benno Bokk Yakaar avait perdu la majorité absolue à un seul siège suite aux élections législatives du 31 juillet. Pape Diop avait permis au pouvoir de retrouver la majorité à l’Assemblée nationale. Il sera remplacé par son porte-parole, Moussa Diakhaté, toujours selon Les Échos. 

       

Laisser un commentaire