Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Khalifa Sall mise sur Barthélemy Diaz pour les élections locales

SÉNÉGAL – Khalifa Sall mise sur Barthélemy Diaz pour les élections locales

0
Khalifa Ababacar Sall

L’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, compte jeter son dévolu sur l’actuel idylle de Sacré-cœur, Barthélemy Diaz. L’homme politique est actuellement en liberté provisoire après sa détention pour détournement de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, le membre du Parti Socialiste pourrait ne pas se présenter aux prochaines élections locales sans amnistie. Il pourrait dans un premier temps promouvoir Barthélemy Diaz et ensuite choisir l’option de l’alliance avec Pastef-Les Patriotes d’Ousmane Sonko en vue des prochaines élections locales prévues au mois de janvier 2022.

Les calculs politiques sont désormais lancés à l’approche des élections locales reportées à maintes reprises. L’enjeu majeur est la mairie stratégique de Dakar. Khalifa Ababacar Sall, idylle de Dakar de 2009 à 2007, veut se réorganiser pour ne pas perdre cet avantage. Conscient que seule une amnistie pourrait lui permettre de prendre part aux élections locales, ce qui est moins probable, il mise désormais sur Barthélemy Diaz, actuel maire de Sacré-cœur. 

L’objectif affiché pour cette stratégie politique est d’essayer de trouver une liste unique dans le but de maximiser les chances de remporter la victoire. Cela passe, nécessairement, par une alliance avec l’opposant et leader de Pastef-Les Patriotes, Ousmane Sonko. L’ancien député, dont le poids électoral ne cesse de grandir, pourrait constituer un allié de taille dans ce ring politique. Sa relation de confiance avec Barthélemy Diaz est un atout majeur pour concrétiser cette coalition. 

À voir aussi  MAURITANIE : Elections : L’opposition dénonce des "fraudes massives".

« Il ne faut pas répéter l’erreur de 2017 où l’opposition est partie aux Législatives en ordre dispersé et n’a récolté que peu de députés. Il faut tirer les leçons de 2017. Si nous n’avions pas commis cette erreur, nous n’en serions pas là aujourd’hui », avait dit le leader de “Taxawu Sénégal”  Khalifa Ababacar Sall, en marge d’une visite d’Ousmane Sonko au Siège de “Taxawou Sénégal” le 17 mars 2021.

Toutefois, il faudra convaincre les cadres du Parti Socialiste, car il y a beaucoup de jeunes qui aspirent à diriger la mairie de Dakar. A rappeler que Soham El Wardini, âgée de 65 ans, est à la tête de la mairie de Dakar depuis le 29 septembre 2020, élue avec 64 voix sur 88 suffrages exprimés au terme d’un conseil municipal.

       

Laisser un commentaire