Home SANTÉ SÉNÉGAL – Six fillettes victimes d’une excision qui a mal tournée

SÉNÉGAL – Six fillettes victimes d’une excision qui a mal tournée

0

C’est à Boune, dans le département de Dakar que six fillettes âgées entre 7 et 9 ans ont été victimes, ce mercredi 24 février 2021, d’une excision qui a mal tourné. Elles ont été acheminées à l’hôpital de Pikine et admises directement aux urgences. L’exciseuse ainsi que la mère des fillettes ont été arrêtées par la gendarmerie de Keur Massar et risquent des peines d’emprisonnement allant de 6 mois à 5 ans.

Les populations de Boune ont été ébahies en apprenant que six fillettes ont été victimes d’une mutilation génitale, des pratiques totalement punies par la loi au Sénégal. La mère de famille en complicité avec l’exciseuse a failli causer la mort prématurée de ces innocentes. Cinq d’entre elles, sujettes à des complications, subissent des soins intenses en attendant une intervention chirurgicale. 

L’excision est pourtant rare désormais au Sénégal. Dans les villages reculés où elle était régulièrement pratiquée, la sensibilisation et la formation des femmes ont permis de mettre un terme à ce supplice des fillettes. D’ailleurs, la loi sénégalaise prévoit une peine d’emprisonnement de six mois à cinq ans à l’encontre du ou des parents ayant réalisé des dons, promesses (…) donné des instructions pour commettre ces mutilations. En revanche, si c’est un membre du corps médical qui pratique la mutilation,  alors il encourt la peine maximale.

À voir aussi  SÉNÉGAL : À cœur "Humain" avec El Hadji Gorgui Wade Ndoye.

A rappeler que l’excision est interdite au Sénégal depuis 1999 suite à l’intervention d’un groupe de femmes parlementaires à l’Assemblée Nationale. Mais de façon clandestine, certaines femmes s’adonnent toujours à ces pratiques.

       

Laisser un commentaire